Rafael Nadal a fait sa première séance de radiofréquence mardi à Barcelone

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Rafael Nadal lors de la finale de Roland-Garros face à Casper Ruud. (S.Boue/L'Equipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après ses nombreuses injections reçues au pied gauche pendant la quinzaine parisienne, le vainqueur de Roland-Garros essaye un nouveau traitement.

Il a tout de même pris le temps de signer des autographes à l'aéroport de Palma. Deux jours après son quatorzième sacre à Roland-Garros, l'heure n'est déjà plus à la célébration pour Rafael Nadal. Après les injections polémiques qu'il a reçues durant toute la quinzaine pour apaiser son pied gauche, « Rafa » a bénéficié d'un nouveau traitement mardi : de la radiofréquence visant à atténuer la douleur.

lire aussi

Les 14 travaux de Rafael Nadal

De retour à Palma mardi soir, l'homme aux 22 titres du Grand Chelem s'est montré en béquilles, pansement sur le bas du tibia, au sortir d'une voiture à l'aéroport. « On verra dans quelques jours », répondait-il d'un sourire crispé à la presse l'interrogeant sur l'efficacité de ce nouveau traitement.

Depuis ses 18 ans, Rafael Nadal souffre d'une ostéonécrose de l'os naviculaire, autrement appelé syndrome de Muller-Weiss. Cette pathologie rare affecte un os du pied et lui inflige des douleurs chroniques. Sa durée d'indisponibilité est inconnue et l'incertitude autour de sa présence à Wimbledon (27 juin - 10 juillet) s'agrandit.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles