Rafael Nadal et Novak Djokovic prêts pour leur duel en quarts à Roland-Garros

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Rafael Nadal et Novak Djokovic prêts pour leur duel en quarts à Roland-Garros
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rafael Nadal et Novak Djokovic vont se retrouver en quarts de finale à Roland Garros mardi. Les deux hommes sont revenus sur leur état de forme avant ce choc au sommet.

Novak Djokovic : « Je suis content de ne pas avoir passé trop de temps sur le court moi-même jusqu'en quarts de finale, sachant que jouer (Rafael Nadal) à Roland-Garros est toujours une bataille physique, sans compter le reste. C'est un énorme défi et probablement le plus grand que l'on puisse avoir ici à Roland Garros. J'aime mes sensations et la façon dont j'ai frappé la balle. Je vais me concentrer sur ce que je dois faire et je crois en mes chances. »

lire aussi

Le tableau messieurs

Rafael Nadal : « Je n'ai pas eu de test récemment contre lui, car notre dernier match remonte, je crois, à l'année dernière ici (défaite en demi-finales). Je n'ai pas joué ce genre de match au cours des trois derniers mois, donc ce sera un grand défi pour moi. J'ai encore traversé une période difficile avec mon pied, donc je ne sais pas ce qui peut se passer dans un avenir proche avec ma carrière. Mais c'est pourquoi j'essaie juste de profiter autant que possible et de me battre autant que je peux pour continuer à vivre le rêve qui est de continuer à jouer au tennis et d'être de retour dans un tour très avancé de Roland-Garros, en jouant contre le numéro 1 mondial. On verra bien. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles