Rafael Nadal : « Je me sens vulnérable »

Rafael Nadal à l'entraînement au Melbourne Park (Mike Frey/USA TODAY SPORTS/Presse Sports)

Un an après sa victoire mémorable en finale de l'Open d'Australie face à Daniil Medvedev, Rafael Nadal retrouve Melbourne. Mais le numéro 2 mondial fait face à une situation inédite en ayant perdu cinq de ses six derniers matches.

Comment vous sentez-vous avant ce premier Grand Chelem de l'année ? Vous restez sur deux défaites consécutives (à l'United Cup), ce n'est pas la même dynamique que l'an dernier (il avait remporté l'Open d'Australie en 2022).
Je ne sais pas si j'ai déjà eu de tels résultats... Forcément, je me sens vulnérable. J'ai perdu plus de matches que d'habitude, mais j'accepte la situation. Je pense que je suis suffisamment humble pour l'accepter et travailler. Je dois retrouver ma dynamique et de la confiance mais pour cela, j'ai besoin de victoires. On peut parler de toutes les situations que j'ai déjà rencontrées, mais je n'ai jamais autant perdu qu'en ce moment, c'est la vérité. Je dois continuer de me battre pour essayer de gagner. D'ailleurs, je n'ai pas si mal joué que ça lors des deux premiers matches de l'année. J'ai perdu contre deux super joueurs, mais avec des opportunités de gagner à chaque fois. Je suis arrivé en Australie il y a trois semaines, je me suis entraîné chaque jour, dans les meilleures conditions possibles. Je vais bien et je suis heureux. Maintenant, il faut que je gagne des matches. J'espère y arriver ici, mais dans le cas contraire, je continuerais à travailler pour que cela arrive le plus vite possible. Le premier tour sera très important, contre un adversaire compliqué. Mais je me sens prêt.

Que pensez-vous de votre premier adversaire, l'Anglais Jack Draper ?
Ça va être un premier tour très difficile. Il est jeune, puissant, il progresse très vite et il joue très bien (21 ans, 40e joueur mondial). C'est vraiment un gros défi pour moi, dès le début du tournoi. Je sais qu'il joue bien et qu'il a plein de qualités en tant que joueur et sûrement une grande carrière devant lui, mais j'espère que je serais prêt à me battre sur le court pour ce premier tour.

Quel souvenir gardez-vous de cet Open d'Australie 2022 ?
L'amour des gens, ce qu'on a vécu ensemble sur la Rod Laver Arena l'année dernière restera gravé dans ma mémoire et dans mon coeur pour toujours. Mais, le sport ça va vite. Ce qu'il s'est passé l'année dernière, c'est du passé et c'est déjà derrière nous. Dans le tennis en particulier, les gens se souviennent des victoires à la fin. Ils vont se rappeler que j'ai gagné vingt-deux titres du Grand Chelem et pas que j'en ai perdu cinquante autres (rires) ! Ce qu'il s'est passé l'année dernière restera l'une des plus incroyables et inoubliables victoires de ma carrière, sans aucun doute.

lire aussi : Le tableau hommes de l'Open d'Australie