Raheem Sterling, encore et toujours

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

38e minute de cette demi-finale entre l'Angleterre et le Danemark. Parfaitement mis sur orbite en pleine surface, Raheem Sterling bute sur l'un des grands bonshommes de la soirée : Kasper Schmeichel. C'était écrit : le natif de Kingston ne marquera pas ce soir. Mais le constat est une nouvelle fois évident, malgré une forme d'habitude depuis le début du tournoi : Sterling est l'homme à tout faire offensivement dans la formation de Gareth Southgate. Celui qui évite au sélectionneur d'avoir à se prendre la tête à établir un schéma tactique digne de ce nom à chaque sortie.

Les fesses du bonheur


Imprenable balle au pied pendant 120 minutes dans un Wembley qui n'en pouvait plus de hurler son plaisir, Sterling a tout fait à une défense danoise longtemps héroïque mais qui a fini par céder. Comme la Croatie, la République tchèque, l'Allemagne et l'Ukraine avant elle. Dès les premières minutes, celui qui…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles