En raison du réchauffement climatique, seules quatre villes pourraient accueillir les JO au XXIIe siècle

RMC Sport
L’avenir des Jeux olympiques d’été serait menacé selon les climatologues de L’Université de Berkeley aux Etats-Unis. A partir de 2084, le réchauffement climatique empêcherait la tenue des JO dans la plupart des villes du monde. Seules huit villes de l’hémisphère Nord seront en mesure d’organiser les JO dans des conditions climatiques proches de celles des derniers JO.

En raison du réchauffement climatique, seules quatre villes pourraient accueillir les JO au XXIIe siècle

L’avenir des Jeux olympiques d’été serait menacé selon les climatologues de L’Université de Berkeley aux Etats-Unis. A partir de 2084, le réchauffement climatique empêcherait la tenue des JO dans la plupart des villes du monde. Seules huit villes de l’hémisphère Nord seront en mesure d’organiser les JO dans des conditions climatiques proches de celles des derniers JO.

Le calvaire de Yohann Diniz sous la chaleur et l’humidité lors du 50 km marche risque de se répéter à l’avenir. Selon une étude de climatologues de l’Université de Berkeley aux Etats-Unis, publiée dans la revue The Lancet, le changement climatique rendrait impossible la tenue des Jeux olympiques dans l’hémisphère Nord à partir de 2084. La température serait trop élevée aussi bien pour les athlètes que pour le public.

>> A lire : Les premiers "Jeux olympiques robotiques" auront lieu en 2017

Des critères précis

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Pour remettre en cause la tenue des JO en 2084, les chercheurs de l’Université de Berkeley se sont appuyés sur une mesure appelée  ‘’ wet bulb global ‘’ qui permet de combiner la température, l’humidité, le rayonnement  de la chaleur et le vent. Grâce à cet outil, ils ont pu évaluer la viabilité des futures villes hôtes. Dans cette mesure, seules les villes d’au moins 600 000 habitantsont été prises en compte (critère requis par le CIO). D’après  l’étude, 25 villes sont encore éligibles en Europe de l’Ouest, et sur 543 villes hors d’Europe de l’Ouest, huit sont éligibles pour 2084 : Calgary et Vancouver (Canada) San Francisco (Etats-Unis), Bichkek (Kirghizstan), Riga (Lettonie), Oulan-Bator (Mongolie), Saint Pétersbourg et Krasnoïarsk (Russie). Selon ces chercheurs, à partir du XXIIe siècle, quatre villes seulement de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi