Les raisons de l’échec d’Icardi au Barça dévoilées

Ex-entraineur des jeunes au Barça, Sergi Barjuan a expliqué à L’Equipe pourquoi Mauro Icardi n’a pas percé au FC Barcelone.
Ex-entraineur des jeunes au Barça, Sergi Barjuan a expliqué à L’Equipe pourquoi Mauro Icardi n’a pas percé au FC Barcelone.

Depuis le mois de septembre dernier, Mauro Icardi fait les beaux jours du Paris SG. L’attaquant argentin s’est parfaitement imposé chez les champions de France, de la même manière qu’il l'avait fait auparavant à l’Inter de Milan. Pourtant, en Europe, il n’a pas réussi partout où il est passé.

Marquinhos : "Le monde entier est amoureux de Mbappé"

Lorsqu’il est arrivé sur le Vieux Continent, Icardi a intégré la Masia de Barcelone. Même s’il y a progressé, il n’a pas trop su y tirer son épingle de jeu. Sergi Barjuan, ex-coach des moins de 19 ans des Blaugrana, a révélé pourquoi dans un entretien à L’Equipe : « C’était un jeune homme qui vivait sans sa famille pour la première fois. On a parfois dû parler sérieusement avec lui de son attitude. Il profitait des moments où on ne le surveillait pas pour faire des bêtises et ça, ce n’était pas possible. Il avait du mal à suivre les règles à la Masia et au collège. Les jeunes du Barça reçoivent un petit salaire et ce n’est pas évident de gérer son argent quand on n’a que 17 ans. »

L’ex-international espagnol est aussi revenu sur les circonstances dans lesquelles le natif de Rosario a quitté la Catalogne en 2011 : « Il a décidé de partir car il sentait qu’il pouvait progresser professionnellement ailleurs. Il voyait davantage de perspectives pour lui en dehors du Barça, où le poste d’avant-centre a toujours été réservé aux joueurs venus de l’extérieur. Il a pris la décision de partir en Italie et il a énormément grandi là-bas. »

Enfin, Sergi a admis que lui et la direction barcelonaise n’ont pas fait grand-chose pour retenir l’attaquant argentin dans leurs rangs : « Je n’ai pas tenté de le convaincre de rester. Il m’a dit qu’il avait reçu la proposition de la Samp, et qu’il y avait réfléchi avec son agent et sa famille. Je n’allais pas aller à l’encontre de ça. Je lui ai simplement rappelé que ça se passait bien pour lui au Barça, tout en reconnaissant qu’il aurait bien sûr des étapes à franchir, mais il n’était peut-être pas disposé à passer tout cela. Mais il a bien fait de partir car il est devenu l’un des meilleurs avant-centres au monde. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi