Rallye - ChF - Touquet - Brunson de justesse

L'Equipe.fr
Après avoir été dominé en début de rallye par les voitures de la classe R5, le quintuple vainqueur du Touquet, Eric Brunson, a repris le pouvoir. Il devance de peu Yoann Bonato, alors que Marc Amourette et David Salanon sont en embuscade.

Après avoir été dominé en début de rallye par les voitures de la classe R5, le quintuple vainqueur du Touquet, Eric Brunson, a repris le pouvoir. Il devance de peu Yoann Bonato, alors que Marc Amourette et David Salanon sont en embuscade.Cette nouvelle saison a débuté sous le signe de la nouveauté sur la Côte d'Opale. Il a fallu en effet attendre sept épreuves spéciales (et près de 72 kilomètres de chronos) pour voir une WRC prendre le pouvoir dans ce rallye du Touquet 2017. Auparavant, Quentin Giordano (Skoda Fabia R5) s'était montré le plus véloce dans l'ES1, avant de céder le commandement à Marc Amourette (DS3 R5). Ce dernier a malheureusement ensuite connu des soucis de butée d'embrayage et concéda 14''5 dans l'ES7.Au terme de la première étape, après onze secteurs chronométrés, seulement 3''1 séparent Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) de Yoann Bonato (DS3 R5), qui avait un court instant repris le pouvoir après l'ES9. Amourette, lui, pointe en troisième position, à 12''3 du leader, suivi à un dixième de seconde par David Salanon (Ford Fiesta WRC). Le pilote de la Loire s'est bien repris après une première boucle catastrophique lors de laquelle il concéda 21''4 (voiture trop dure de l'arrière et pilote qui s'essayait au freinage pied gauche).Ensuite, on retrouve la longue liste des autos de la classe R5, avec Pierre Ragues (Skoda Fabia) cinquième à 22''1, Vincent Dubert (Skoda Fabia) sixième à 50''1, Fabiano Lo Fiego (Ford Fiesta) septième à 1'15''7, William Wagner (Ford Fiesta) huitième à 1'21''7, le Belge Claudie Tanghe (Ford Fiesta) neuvième à 1'44''4 et Pierre Roché (Skoda Fabia) dixième à 1'50''4, « à l'envers toute la journée au niveau des réglages. » Cinq autres R5 suivent au classement général, seuls Yohan Rossel (DS3 R5), forfait suite à une panne en essai, Charles Martin (Peugeot 208 T16) et Quentin Giordano, sur soucis mécaniques, manquant à l'appel.A noter parmi les abandons du jour, ceux de Emmanuel Guigou (Renault Clio R3T) et de Patrick Rouillard (Porsche 997 GT+). Enfin, le Trophée Renault Clio R3T est mené par Cédric Robert, auteur d'une belle fin de journée, seizième et premier du reste des troupes (hors WRC et R5), qui compte plus de quarante secondes d'avance sur Florian Bernardi.Il reste un peu de 80 kilomètres à parcourir en sept épreuves spéciales, samedi, sur un terrain qui s'annonce gras et humide, contrairement à cette première journée sous le soleil. De quoi encore bouleverser un classement très serré.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages