Rallye - ChF - Cévennes - Bonato leader aux Cévennes à l'issue d'une première étape tronquée

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Yoann Bonato a profité d'une erreur de son principal rival, Quentin Giordano, pour prendre une petite marge d'avance ce vendredi sur le Critérium des Cévennes. La seconde boucle, prévue de nuit, ayant été annulée par la Préfecture, le triple champion de France est bien placé pour un quatrième titre. Alors que la deuxième boucle de trois spéciales devait s'élancer vendredi à 18 heures du Vigan, l'information est tombée : la Préfecture du Gard a décidé d'annuler la suite de la première étape du Critérium des Cévennes, en raison de la situation météorologique (alerte orange pluie) dans le département. Pire... « Une décision, entre les instances gouvernementales et l'organisateur, sur la reprise ou non de l'épreuve sera prise demain (samedi) matin à 6 heures. » Après à peine 45 km chronométrés, et dans la plus totale incertitude quant à la suite du rallye, c'est donc Yoann Bonato (Citroën C3 Rally2) qui mène les débats, avec 18"4 d'avance sur Quentin Giordano et 29"7 sur Ludovic Gal, tous deux au volant de Volkwagen Polo GTi R5 du Sarrazin Motorsport. Le tout sous une pluie régulière mais sans excès. Trois spéciales, trois vainqueurs Ces trois hommes se sont d'ailleurs partagé les trois chronos du jour. Le premier est revenu à Giordano, 0"8 devant Bonato. Le leader du Championnat, bien aidé par une touchette de son rival, répliquait dans l'ES2 avec 17"7 de marge en 16,3 km. Enfin, Gal, parti prudemment, réalisait le meilleur temps de l'ES3, la célèbre Cadière, 3"8 devant Bonato et 5"3 devant Giordano. En quatrième position, on retrouve (à 39"5 de Bonato) un formidable Cédric Robert qui prend énormément de plaisir au volant de son Alpine A110 Rally RGT. « C'est du bonheur, on se fait plaisir dans la voiture. Faire un 4e temps avec une propulsion là-dedans, c'est très bien », avouait-il à l'arrivée de La Cadière. Premier deux roues motrices, il devance Eric Mauffrey et Patrick Rouillard (Skoda Fabia R5). lire aussi Yoann Bonato devra éviter les pièges cévenols À noter la belle huitième place d'Anthony Fotia (Renault Clio Rally4), large leader des tractions avant, et la superbe prestation du champion de France junior Florent Todeschini, 14e au scratch et premier des Peugeot 208 Rally4 devant Hugo Margaillan. Vendredi soir, la direction de course a finalement décidé de supprimer la première boucle de samedi matin. Le Critérium des Cévennes devrait donc reprendre à 12h36, avec trois spéciales à disputer pour un total de 51,5 km chronométrés. Le rallye fera donc 50% du parcours initial prévu, ce qui permettra d'inscrire seulement la moitié des points pour le Championnat de France. lire aussi Toute l'actualité rallye

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles