Rallye - ChF - Cévennes - Le Critérium des Cévennes ne repart pas, Yoann Bonato presque titré

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les autorités et l'organisation n'ont pas voulu prendre le moindre risque et le Critérium des Cévennes n'est pas reparti ce samedi. Le classement est entériné après la troisième spéciale, avec la victoire de Yoann Bonato, pratiquement assuré du titre, devant Quentin Giordano. Un peu après 11h00, l'ASA Hérault, organisatrice du Critérium des Cévennes, a publié le communiqué suivant : « Les autorités préfectorales du Gard ayant décidé de maintenir la zone du rallye sous régime de vigilance orange, la reprise du 62e Critérium des Cévennes s'avère impossible ce samedi. De plus, les intempéries de la nuit ont rendu l'une des trois épreuves spéciales prévues, l'ES8/12, impraticable au niveau du lieu-dit "Monteils". Le classement du rallye est entériné à l'issue de l'ES3. » 17,5 points « virtuels » de retard pour Giordano C'est donc Yoann Bonato (Citroën C3 Rally2) qui est déclaré vainqueur de cette édition tronquée (seulement 44,9 km chronométrés effectués contre 192,8 prévus). Le triple champion de France devance au final Quentin Giordano et Ludovic Gal, au volant des deux Volkswagen Polo GTi R5 du Sarrazin Motorsport. Cédric Robert (Alpine A110 Rally RGT) termine quatrième, devant Eric Mauffrey et Patrick Rouillard, tous deux sur Skoda Fabia R5. Du fait du kilométrage réduit à plus de 10 % mais moins de 50 % du parcours initial, seule la moitié des points est attribuée. Bonato se retrouve donc avec 131,5 points au classement du Championnat de France, Giordano avec 122 et Camilli avec 97. Mais au rallye du Var, fin novembre, dernière manche de la saison, Bonato n'aura à décompter que 2 unités, tandis que Giordano devra ôter 10 points à son total. Ce qui fait un écart « virtuel » de 17,5 points... Giordano devra donc s'imposer ou finir deuxième et miser sur un abandon de son rival pour espérer être titré. D'autres cas de figure sont bien sûr possibles mais la situation de Yoann Bonato est plus que favorable en vue de remporter un quatrième titre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles