Rallye - ChF - Mt-Blanc - Championnat de France : une rentrée au sommet au Mont-Blanc

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec un trio de tête (Camilli, Giordano, Bonato) séparé de seulement huit points au Championnat, plus les présences de Loeb, Delecour et Panizzi, le rallye du Mont-Blanc-Morzine s'annonce passionnant, vendredi et samedi.

Avec 218 équipages engagés en moderne, dont 35 dans la classe R5, plus 46 en VHC, le 73e rallye du Mont-Blanc - Morzine fait le plein. Et, en sus de la quantité, la qualité est là, et bien là. Avec des stars, des champions et des vainqueurs potentiels.

Les stars, ce sont trois pilotes de légende, à commencer par les nonuples champions du monde Sébastien Loeb et son fidèle copilote « rallye » Daniel Elena, présent avec sa mythique Peugeot 306 Maxi sur cette épreuve qu'ils ont remporté il y a vingt ans avec une Citroën Xsara kit-car. On retrouve aussi François Delecour, au volant d'une autre 306 Maxi du Sébastien Loeb Racing, et Gilles Panizzi (Hyundai i20 R5).

Les deux 306 datent certes des années 1990 mais on se souvient du rallye du Var 2017, où Loeb était dans le coup pour la victoire avant que le moteur de sa Lionne ne le lâche. Il faudra donc sans doute compter au moins sur l'Alsacien pour espérer jouer devant, même si les vainqueurs potentiels sont nombreux et de haut vol en R5/Rally2.

Huit points d'écart entre Camilli, Giordano et Bonato
Les trois premiers du Championnat de France, séparés par seulement huit points, vont une nouvelle fois se battre à la seconde. Eric Camilli (Citroën C3 Rally2), vainqueur à Rodez début juillet et nouveau leader, voudra dominer à la régulière Yoann Bonato (C3 Rally2), double vainqueur cette saison avant de sortir au Rouergue et de rétrograder en 3e position au Championnat, tandis que Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTi R5) visera un premier succès.

On suivra également Quentin Gilbert, de retour au volant d'une Skoda Fabia R5 préparée en Italie, ainsi que les habitués du Championnat que sont William Wagner (C3 Rally2), Jordan Berfa avec sa nouvelle Polo GTi R5, Pierre Roché (C3 Rally2), Ludovic Gal et Thibault Habouzit (Polo).

14 spéciales au programme
On notera aussi les présences d'Eric Brunson (Ford Fiesta WRC), des Alpine A110 Rally R-GT de Cédric Robert, Julien Saunier et Nicolas Hernandez, la bagarre en traction avant entre Stéphane Lefebvre (Opel Corsa Rally4) et Anthony Fotia (Renault Clio Rally4), et les candidats à la Peugeot 208 Rally Cup et au Renault Clio Trophy France.

lire aussi
Toute l'actu du rallye

C'est donc une rentrée musclée qui s'annonce en Haute-Savoie vendredi et samedi, avec deux étapes pour un total de 187,88 km chronométré en 14 épreuves spéciales.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles