Rallye - ChF (terre) - Causses - Cuoq solide leader

L'Equipe.fr
Une violente sortie de route de Julien Maurin, alors leader, dans l'ultime chrono a offert la victoire à Jean-Marie Cuoq.

L'octuple champion de France terre Jean-Marie Cuoq s'est ménagé une belle petite avance sur Julien Maurin lors de la première étape, en frappant fort à chaque passage dans la longue spéciale du jour.Il est toujours là ! Et même sur un parcours rendu glissant par une météo humide, Jean-Marie Cuoq, 49 ans, huit fois champion de France terre, possède de beaux restes. En réussissant le meilleur temps de la première spéciale du jour, deux dixièmes de secondes devant Julien Maurin (DS3 WRC), l'homme à la Citroën C4 WRC a montré d'entrée de jeu qu'il faudrait compter encore avec lui cette année. Maurin répliqua aussitôt en prenant les commandes après deux chronos mais, dans l'ES3, plus long secteur du jour (21,48 km), Cuoq a pris le large en reléguant son rival à 21''0.Au deuxième tour, après deux spéciales à quasi égalité, l'Ardéchois a de nouveau frappé dans Gelles-Mas de Cance en distançant Maurin de 10''1. Résultat : après cette première étape, Cuoq possède 29''8 d'avance sur Maurin. Un petit pécule assez confortable alors qu'il reste 74,54 km à parcourir, à peine quelques centaines de mètres de plus que ce samedi. « Je me suis vraiment amusé dans la dernière spéciale, avouait Cuoq. Pour nous, la journée a été bonne et nous pouvons être contents. Il faudra continuer d'attaquer demain. »« C'est un régal cette DS 3 WRC, on prend vraiment beaucoup de plaisir, racontait de son côté Maurin. Il faut encore du roulage pour trouver les limites mais c'est un bon début. Pour demain, on va attaquer et on verra bien, le rallye n'est pas terminé ! » En troisième position, après l'abandon (problème mécanique) de Lionel Baud (Ford Focus WRC), on trouve la première des R5, la Skoda Fabia de Quentin Gilbert, déjà repoussé à 2'19''3.Thibault Durbec (DS3 WRC) et Jordan Berfa (Hyundai i20 R5) complètent le Top 5, à respectivement 2'34''5 et 2'42''8 de Cuoq. A noter que dans la dernière spéciale, Jean-Marc Falco (Ford Fiesta R5), alors en bagarre avec Gilbert, est sorti dans un champ et a perdu environ une minute et demie. Dans la 208 Rally Cup, Laurent Pellier est leader, onze secondes devant Quentin Ribaud.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages