Rallye - ChF terre - Causses - Maurin pour une première ou Cuoq puissance neuf ?

L'Equipe.fr
Le Championnat de France terre débute ce week-end dans l'Aveyron et le duel entre Jean-Marie Cuoq, huit fois titré, et Julien Maurin promet. Une bataille arbitrée par nombre de pilotes de WRC ou de R5.

Le Championnat de France terre débute ce week-end dans l'Aveyron et le duel entre Jean-Marie Cuoq, huit fois titré, et Julien Maurin promet. Une bataille arbitrée par nombre de pilotes de WRC ou de R5.L'an dernier, la bagarre entre Julien Maurin et Jean-Marie Cuoq avait été intense (deux victoires chacun) et s'était poursuivie jusqu'aux Cardabelles, ultime épreuve de la saison, et conclue par une sortie de route du premier et le huitième titre de champion de France pour le second. Cette saison, qui débute ce week-end dans l'ouest de l'Aveyron, on prend les mêmes mais pas dans des conditions identiques. Car si Cuoq se relance pour une cinquième année d'affilée au volant de sa Citroën C4 WRC deux litres, Maurin, lui, a troqué sa Skoda Fabia R5 pour une DS3 WRC 1.6 l dotée des toutes dernières évolutions. De quoi pouvoir rivaliser encore davantage avec l'Ardéchois, champion de France terre 2005, 2006, 2007, 2010, 2013, 2014, 2015 et 2016.« J'ai pris beaucoup de plaisir lors de mes participations sur la terre en 2016 et j'avais envie de tenter à nouveau l'aventure mais en ayant toutes les cartes en mains pour gagner au classement général, annonce Julien Maurin. C'est le cas avec le programme mis en place par le team 2C Compétition. Je suis heureux de retrouver le volant d'une WRC, nous aurons les dernières évolutions sur la DS3. Tout était donc réuni pour me convaincre et il y a la possibilité de se battre pour le titre. C'est ce dont j'avais envie. La saison passée, nous ne sommes pas passés loin avec la Skoda Fabia R5. Cette fois, on va se battre à armes égales. La régularité sera importante, il ne faudra pas laisser de points en route. »De nombreux outsidersAligné sur la terre française mais aussi en WRC2 en 2016, le champion de France asphalte 2013 et 2014 - qui rêve d'un titre sur la terre - a préféré se concentrer cette année sur un seul objectif. « Le double programme 2016 a été intéressant et intense, reprend-t-il. J'ai beaucoup appris mais je me suis aussi rendu compte que nous manquions parfois de temps ou de recul. C'était important pour moi de me focaliser sur un objectif en 2017. Avec la présence accrue des écuries officielles en WRC-2, ce n'est pas simple de se battre devant à armes égales et la catégorie perd parfois sa raison d'être. Cela a aussi compté dans mon choix. Ceci dit, d'autres rendez-vous seront peut-être ajoutés en cours d'année. Sur asphalte ou dans d'autres disciplines que je suis curieux de découvrir, comme le rallycross par exemple. J'aime le changement, apprendre et progresser. »Face à ces deux hommes, les outsiders seront nombreux. Lionel Baud (Ford Focus WRC), Thibault Durbec (DS3 WRC) ou Cyrille Feraud (Citroën C4 WRC) sortent du lot des pilotes des dix WRC engagées ce week-end au Terre des Causses, tandis que dans le camp des sept pilotes de R5 on relève les noms de Quentin Gilbert (Skoda Fabia), venu préparer sa campagne en WRC2, de Jordan Berfa (Hyundai i20), présent toute la saison et possible troisième homme avec Maurin et Cuoq, de Jean-Marc Falco (Ford Fiesta) et Xavi Pons (Peugeot 208 T16). Sans oublier le vice-champion de France 2016, Arnaud Mordacq, engagé en groupe N avec sa Mitsubishi Lancer Evo IX.A noter également que, parmi les 155 engagés, on retrouvera 22 prétendants à la 208 Rally Cup, notamment Laurent Pellier, Guillaume de Mevius, Efren Larena, Patrick Magnou, Quentin Ribaud ou François-Xavier Blanc. De belles bagarres à suivre donc dès ce week-end, sur une épreuve qui compte près de 150 km de chronos (deux boucles de trois spéciales samedi et deux boucles de deux ES dimanche).Calendrier 20171er - 2 avril - Causses3 - 4 juin - Diois1er - 2 juillet - Langres26-27 août - Lozère7-8 octobre - Cardabelles11-12 novembre - Vaucluse

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages