Rallye - ChF - Var - Championnat de France : Yoann Bonato y est presque

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le titre 2021 de champion de France des rallyes devrait normalement revenir à Yoann Bonato dimanche midi. Pour cela, il devra éviter les pièges du rallye du Var et espérer terminer dans le Top 8 en cas de victoire de son rival, Quentin Giordano. Avec cinq victoires en sept épreuves disputées, Yoann Bonato (Citroën C3 Rally2) n'est plus très loin d'un quatrième titre de champion de France. Un sacre qui le placerait en tête des pilotes les plus récompensés à ce niveau, ex aequo avec Bernard Béguin, Guy Fréquelin et Bernard Consten, une longueur devant Philippe Bugalski, Didier Auriol, Bernard Darniche, Henri Greder et Jean Guichet. lire aussi Toute l'actu auto-moto Avant le rallye du Var qui s'élance vendredi, le déjà triple champion possède 134 points, alors que son rival Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTi R5) en totalise 124,5. Sachant que les points bonus (deux au départ et trois à l'arrivée de chaque rallye) sont acquis de manière définitive, Bonato n'aura aucun score à décompter, sa sortie de route au Rouergue étant son joker. Giordano, en revanche, devra ôter sa deuxième place aux Cévennes, soit 7,5 points car les scores avaient été divisés par deux. Attention à Nicolas Ciamin Pour être sacré, Giordano devra donc l'emporter au Var (ce qui serait son premier succès à ce niveau, lui qui n'est pas passé loin à plusieurs reprises) en espérant que Bonato ne fasse pas mieux que neuvième ou terminer au pire deuxième en cas d'abandon du leader actuel. Face à ces deux prétendants au titre suprême, plusieurs pilotes viendront peut-être brouiller les cartes. À commencer par Nicolas Ciamin, vainqueur à Antibes sur une Alpine A110 Rally et présent à Sainte-Maxime au volant d'une Skoda Fabia Rally2 evo de chez Oreca. Le boss du Sarrazin Motorsport, Stéphane Sarrazin, tout comme Ludovic Gal seront au départ avec des Volkswagen Polo GTi R5, dans l'optique du titre par équipes face à CHL Sport Auto mais aussi pour faciliter Giordano dans sa quête. Sinon, on retrouvera les fidèles animateurs du Championnat que sont Patrick Rouillard (Fabia), Pierre Roché (C3) ou Eric Mauffrey (Fabia), sans oublier Cédric Robert, triple vainqueur ici en 2002, 2010 et 2012, et François Delecour, 1er en 1997, tous deux avec des Alpine A110 Rally RGT. Robert jouera d'ailleurs également le titre en deux roues motrices face à Romain Di Fante (Renault Clio Rally5), un dernier duel opposant Sarah Rumeau et Pauline Dalmasso pour le sacre chez les féminines. À noter également la présence au départ de Loïc Duval, vainqueur des 24 Heures du Mans 2013, au volant d'une Peugeot 208 Rally4. Disputé sur trois journées, de vendredi midi à dimanche midi, le rallye du Var propose 202,22 km de secteurs chronométrés dans le massif des Maures (16 spéciales au total).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles