Rallye - ChF - Var - Rallye du Var : Loeb vainqueur dans la tourmente

L'Equipe.fr
L’Equipe

Sébastien Loeb a remporté son quatrième rallye du Var, amputé de plus de la moitié de son parcours à cause des inondations qui ont durement touché la région. Mais fallait-il relancer l'épreuve dimanche matin? Finalement, le rallye du Var 2019 est allé au bout. Malgré les inondations, les routes fermées, les sinistrés, les blessés, les morts et les disparus dans la région, le préfet du Var a curieusement donné son aval, dimanche matin, pour la reprise de l'épreuve, mobilisant ainsi des pompiers et des gendarmes qui auraient sans doute été plus utiles ailleurs. L'histoire retiendra donc que Sébastien Loeb (Hyundai i20 WRC) a remporté son quatrième rallye du Var, une quasi-parodie d'épreuve de Championnat de France puisque seulement 98,21 km ont été parcourus en chronos, au lieu des 234,62 km initialement prévus. Malgré des soucis de boîte de vitesses, Loeb devance au final l'étonnant Russe Nikolay Gryazin (Skoda Fabia R5 Evo) de 1'02''2 et le double champion de France Yoann Bonato (Citroën C3 R5) de 1'30''0. Nombreux concurrents avaient renoncé à s'élancer sur les routes (!) détrempées samedi et dimanche matin, comme Mathieu Arzeno (Volkswagen Polo GTi R5), un temps quatrième vendredi, Yohan Rossel (Citroën C3 R5), le nouveau champion de France 2019, ou, entre autres, Pierre Roché (Skoda Fabia R5 Evo) et Patrick Rouillard (Skoda Fabia R5). Stéphane Sarrazin (Hyundia i20 R5), auteur du meilleur temps de l'ultime secteur, termine quatrième, devant le Norvégien Ole Christian Veiby (Hyundai i20 R5). Suivent au classement plusieurs habitués du Championnat de France : Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5 Evo), Raphaël Astier (Hyundai i20 R5), Eric Mauffrey (Skoda Fabia R5), William Wagner (Volkswagen Polo GTi R5) et Laurent Pellier (Hyundai i20 R5), venu effectuer une pige sur ce rallye. On note également le nouveau succès en Peugeot 208 Rally Cup de Patrick Magnou, devant le lauréat 2019 Jean-Baptiste Franceschi, alors que Cédric Robert (DS3 R3), intercalé entre les deux, remporte le Trophée Michelin. Enfin, citons la victoire de Boris Carminati en Trophée Renault Clio R3T, qui l'emporte au général.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi