Rallye - ChF - Vosges - Bouffier OK, Bonato KO

L'Equipe.fr
L’Equipe
Bryan Bouffier possède une belle avance au terme de la première étape. Son principal rival pour le titre, Yoann Bonato, a dû abandonner.

Rallye - ChF - Vosges - Bouffier OK, Bonato KO

Bryan Bouffier possède une belle avance au terme de la première étape. Son principal rival pour le titre, Yoann Bonato, a dû abandonner.

Bryan Bouffier possède une belle avance au terme de la première étape. Son principal rival pour le titre, Yoann Bonato, a dû abandonner.Jusqu'ici, tout allait bien. Après une première boucle matinale dominée par Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5), Yoann Bonato (Citroën C3 R5) restait au contact, à seulement 3''2 du leader. Une nouvelle fois, les deux hommes dominaient la concurrence, repoussée à une vingtaine de secondes. Et, contrairement au rallye d'Antibes le mois dernier, c'est Bonato qui, cette fois, effectuait le meilleur choix de pneumatiques dès l'entame de la seconde boucle.Sous la pluie tombée en début d'après-midi, le champion de France 2017 s'élançait avec des gommes adaptées, tandis que le Drômois partait avec des slicks retaillés. Dès l'ES4, Bonato passait ainsi en tête, cinq secondes devant Bouffier. Mais, dans le chrono suivant, le moteur de la C3 du nouveau leader perdait de la puissance, collecteur d'échappement cassé. Bonato repassait deuxième et devait même renoncer avant le chrono suivant.Une large avanceBouffier (fort de quatre meilleurs temps sur sept, contre deux à Bonato et un à Ancian) se retrouvait ainsi largement en tête. Il bouclait la journée avec 47''1 d'avance sur Quentin Giordano (Hyundai i20 R5), handicapé par des soucis de buée, 54''0 sur Jérémi Ancian (Ford Fiesta R5), victime d'une sortie dans l'ES2 et de pneus pas assez retaillés sous la pluie, et 1'14''8 sur Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5), auteur de quelques petites fautes.William Wagner (Ford Fiesta R5), vainqueur ici l'an passé, complétait le Top 5 (à 1'38''4) et devançait, dans l'ordre, Jean-René Perry (DS3 WRC), Pierre Roché (Skoda Fabia R5), Eric Mauffrey (Skoda Fabia R5), Raphaël Astier (Abarth 124 Rally) et Cédric Robert (Renault Clio R3T). A noter, en Peugeot 208 Rally Cup, la domination de Yohan Rossel, un temps titillé par Karl-Alexandre Pinheiro avant que celui-ci ne parte à la faute. En junior, Adrien Fourmaux devance Anthony Fotia.

À lire aussi