Rallye - ChF - Vosges - Bouffier, vainqueur dans les Vosges, s'échappe en tête du Championnat

L'Equipe.fr
L’Equipe
Bryan Bouffier a remporté son deuxième succès consécutivement cette année. Grâce à l'abandon de son principal rival, Yoann Bonato, il prend le large au Championnat.

Rallye - ChF - Vosges - Bouffier, vainqueur dans les Vosges, s'échappe en tête du Championnat

Bryan Bouffier a remporté son deuxième succès consécutivement cette année. Grâce à l'abandon de son principal rival, Yoann Bonato, il prend le large au Championnat.

Bryan Bouffier a remporté son deuxième succès consécutivement cette année. Grâce à l'abandon de son principal rival, Yoann Bonato, il prend le large au Championnat.Bryan Bouffier n'a pas tremblé. En mode contrôle au volant de sa Hyundai i20 R5, il s'est même permis de laisser Quentin Giordano (Hyundai i20 R5) revenir à 18''2 avant l'ultime chrono de Corcieux, alors que samedi soir 47''1 séparaient les deux hommes. Mais le futur vainqueur a remis une petite couche dans la dernière spéciale pour boucler l'épreuve avec finalement 29''1 d'avance. Il engrange donc 41 points et, grâce à l'abandon de Yoann Bonato, possède désormais 43 points d'avance sur le champion de France 2017.« C'est un week-end positif, se réjouissait le Drômois à l'arrivée. Toute l'équipe a fait du bon travail, la voiture était bien équilibrée. Ça fait quasiment trois victoires cette année donc c'est un très bon début de saison. » Derrière Bouffier, Giordano s'offre, le jour de son trente-deuxième anniversaire, son meilleur résultat de la saison, lui qui avait connu deux abandons d'entrée de jeu, avant de prendre la cinquième place à Antibes. « C'est vraiment cool, avouait-il. C'est mon anniversaire donc c'est une belle récompense sachant que les années d'avant j'avais fait une caisse ce week-end là ! Je suis super content, toute l'équipe a fait du bon boulot. Merci aussi à ma famille et mes amis. »Bonne performance également pour Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5), enfin sur un podium (3e à 1'05''3) malgré de nombreuses petites fautes ce week-end. Le Vosgien s'offre par la même occasion le Trophée Michelin. « Merci à toute mon équipe qui fait un travail formidable dans l'ombre, remerciait-il. La voiture était top tout le week-end. Merci à mes ouvreurs également. Je n'étais pas trop en confiance sur cette course même si c'était mieux aujourd'hui. »Ancian malchanceuxLe grand malchanceux de cette 4e manche du Championnat, outre Bonato, a été Jérémi Ancian (Ford Fiesta R5). Troisième à 7''3 de Giordano après l'ES10 , il a été victime d'une crevaison avec changement de roue dans le chrono suivant. Il termine finalement sixième à 3'19''6, derrière William Wagner (Ford Fiesta R5) et Jean-René Perry (DS3 WRC).Pour la septième place, Eric Mauffrey (Skoda Fabia R5), recordman des victoires ici, devance finalement Pierre Roché (Skoda Fabia R5), victime d'une crevaison dès l'entame de cette deuxième étape. Le Tourangeau pointe néanmoins en troisième position du Championnat, à 25 longueurs de Bonato mais six points devant Ancian. Jordan Berfa (Hyundai i20 R5), qui poursuit son apprentissage difficile, et Jean-Renaud Marchal (DS3 R5) complètent le Top 10.En Peugeot 208 Rally Cup, troisième victoire en trois manches pour Yohan Rossel, qui devance l'Espagnol Efren Llarena et son frère Léo. Du côté des juniors, troisième succès de suite également pour Adrien Fourmaux, devant Anthony Fotia et Mathieu Franceschi. Prochaine étape du Championnat : le rallye Aveyron - Rouergue - Occitanie les 6 et 7 juillet.Classement final1. Bouffier-Dini (Hyundai i20 R5) 1h46'58''82. Giordano-Roche (Hyundai i20 R5), à 29''13. Gilbert-Salmon (Skoda Fabia R5), à 1'05''34. Wagner-Millet (Ford Fiesta R5), à 2'10''55. Perry-Guieu (DS 3 WRC), à 2'44''06. Ancian-Vitrani (Ford Fiesta R5), à 3'19''67. Mauffrey-Bronner (Skoda Fabia R5), à 5'08''18. P. Roché-M.Roché (Skoda Fabia R5), à 6'46''19. Berfa-Augustin (Hyundai i20 R5), à 7'50''110. J.-R. Marchal-M. Marchal (DS 3 R5), à 8'04''3

À lire aussi