Rallye-raid - Dakar - Auto - Orlando Terranova vainqueur de la 6e étape du Dakar, Sébastien Loeb lâche 21 minutes

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Sébastien Loeb
    Pilote de rallye français
  • Orlando Terranova
    Argentinian rally driver

À la veille du jour de repos, Orlando Terranova a remporté la 6e étape ce vendredi à Riyad. Sébastien Loeb a perdu plus de 20 minutes. À mi-Dakar, l'Alsacien recule à la troisième place au général, à 50'25'' du leader Nasser al-Attiyah (Toyota). Nouveau venu au sein du Team Bahrain Extreme aux côtés de Sébastien Loeb et Nani Roma, l'expérimenté Orlando Terranova s'est imposé dans la 6e étape du Dakar ce vendredi à Riyad, au terme d'une boucle de 562 kilomètres dont 348 kilomètres de spéciale. L'Argentin, qui participe à son 16e Dakar (meilleur classement, 5e en 2013 et 2014), a devancé l'Audi du Suédois Mattias Ekström, à 1'6'', et la Toyota du Saoudien Yazeed Al-Rajhi), à 1'49''. lire aussi Classement de la 6e étape Après avoir perdu du temps sur la fin de la spéciale, le leader de l'épreuve Nasser al-Attiyah (Toyota) a finalement concédé plus de six minutes au vainqueur du jour. Mais le gros perdant de la journée reste Sébastien Loeb, qui s'est perdu et a lâché plus de 21 minutes sur Terranova et 15 minutes sur al-Attiyah. À mi-Dakar, l'Alsacien et son copilote Fabian Lurquin reculent à la troisième place au général, à 50'25'' du tandem Nasser al-Attiyah-Mathieu Baumel. Yazeed Al-Rajhi prend la deuxième place, à 48'54''. Orlando Terranova est 7e à 1h24'. Al-Attiyah satisfait « On a raté une bonne occasion de faire un coup aujourd'hui (vendredi), on a fait des erreurs de navigation qui nous coûtent beaucoup de temps, commente le nonuple champion du monde WRC. On a suivi les traces des motos au km 95, alors qu'on savait qu'elles s'étaient plantées hier (les autos faisaient aujourd'hui la même boucle que celle effectuée jeudi par les motos), et on s'est entêtés dans notre erreur. » « Ensuite, on a réussi à limiter les dégâts dans les dunes sur la fin, mais on perd quand même environ un quart d'heure de plus sur Nasser, poursuit-il. On commence à se retrouver un peu loin, j'aurais aimé autre chose à la journée de repos. La stratégie va être de continuer à rouler : on voit qu'une fois dans le sable, on est plus rapides que Nasser. Alors on espère qu'il y en aura beaucoup et qu'on pourra inverser la tendance. Mais pour l'instant, je ne peux rien faire de plus ! » lire aussi Classement général Côté al-Attiyah, à l'inverse, on ne boudait pas son plaisir. « On est heureux d'être là. On a attaqué dès le début, et j'ai vu que plusieurs pilotes ont fait des erreurs aujourd'hui. Je suis bien content d'atteindre la journée de repos avec une telle avance, on est sur la bonne voie, observe le Qatarien qui est bien entouré puisque sur les quatre premiers au classement, il y a trois Toyota. Nous allons gérer la prochaine semaine sans prendre de risque. Mais il faut quand même garder un bon rythme, car si on roule trop relax, c'est là qu'on commet des erreurs. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles