Rallye-raid - Dakar - Autos - Nasser al-Attiyah (Toyota) tout proche d'un quatrième sacre sur le Dakar en autos

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nasser al-Attiyah a terminé huitième de l'avant-dernière étape remportée jeudi par Carlos Sainz et Audi. Sébastien Loeb (BRX Hunter) lui a repris plus de quatre minutes mais le Qatarien compte toujours plus de 28 minutes d'avance au général sur l'Alsacien. Sauf coup de théâtre vendredi dans l'ultime spéciale longue de 164 kilomètres vers Djeddah, Nasser al-Attiyah et Mathieu Baumel (Toyota) auront rendu une copie presque parfaite sur ce 44e Dakar, la troisième en Arabie saoudite. Tout en contrôle et en maîtrise, le pilote qatarien a pris ce jeudi la huitième place dans la boucle de Bisha (365 kilomètres de spéciale), onzième et avant-dernière étape remportée par Carlos Sainz (Audi) qui a signé le 41e scratch de sa carrière et le quatrième succès de la nouvelle Audi RS Q e-tron sur cette édition. lire aussi Le classement de l'étape lire aussi Le classement général À l'attaque, Sébastien Loeb (BRX Hunter) a terminé deuxième, à 2'20'' de l'Espagnol. Le nonuple champion du monde WRC a repris plus de 4 minutes au général à al-Attiyah mais ça ne devrait pas être suffisant puisqu'il compte toujours plus de 28 minutes de retard au général avant le sprint final vers l'arrivée. Yazeed Al-Rahji (Toyota) est troisième à plus d'une heure.

Le Qatarien se dirige donc vers un quatrième sacre, le troisième pour Mathieu Baumel, après ceux remportés en 2011 avec Volkswagen (et Timo Gottschalk comme copilote), en 2015 avec Mini et en 2019 avec Toyota. En cas de succès, ce serait le deuxième triomphe sur l'épreuve pour le constructeur japonais. « Perdre 4' sur Séb dans ces conditions, ce n'est rien, on est sur le bon chemin, lance Al-Attiyah. Demain (vendredi), l'étape est courte et on va continuer sur le même rythme. Depuis le début, nous sommes en tête et nous construisons la victoire. Le Dakar n'est pas facile, mais nous avons beaucoup d'expérience. Maintenant, on doit être très prudents comme on l'a fait depuis le départ. Demain sera une courte étape, il faudra rester bien concentrés jusqu'à la ligne d'arrivée. »
lire aussi Toute l'actu du Dakar

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles