Rallye-raid - Dakar - Autos - Sébastien Loeb s'impose sur la 2e étape du Dakar et se rapproche du leader Nasser Al-Attiyah

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sébastien Loeb (BRX) a dominé lundi la 2e étape du Dakar et ne compte plus que neuf minutes de retard sur le leader Nasser Al-Attiyah (Toyota). Sébastien Loeb (BRX) a renoué lundi avec le succès sur le Dakar, qui le fuyait depuis 2019. Accompagné de son copilote belge Fabian Lurquin, le nonuple champion du monde WRC a en effet remporté la 2e étape, 338 km entre Ha'il et Al Artawiyah, avec 3'28 d'avance sur Nasser Al-Attiyah (Toyota). Le Qatari, qui ouvrait la route, reste leader du classement général, mais Loeb se rapproche, il n'a plus que 9'18 de retard. lire aussi Le classement de la 2e étape Cette victoire sur le Dakar est la 15e pour l'Alsacien (le record appartient à Ari Vatanen avec 50 succès), qui égale ainsi ses compatriotes Jean-Louis Schlesser et Bruno Saby, et la première pour Prodrive, l'écurie que Loeb a rejointe l'année dernière avec pour objectif d'enfin s'imposer sur le plus célèbre des rallyes-raids. Lundi, le Français a filé droit et vite vers l'arrivée, passant en tête à tous les intermédiaires (49" d'avance après 119 km, 1'46 après 244 km et 3'28 à l'arrivée). « Ça a attaqué fort, c'est devenu une spéciale de WRC entre deux pilotes WRC, a commenté le vainqueur du jour. On était à bloc complet, finalement j'ai réussi à grappiller du temps à Nasser, probablement parce que c'est lui qui faisait la trace dans les dunes. On a fait une spéciale parfaite, pas d'erreur et pas de crevaison. On est très serré, le rythme des deux voitures est très proche cela permet de faire de belles bagarres. Notre voiture est dans le coup, en tout cas face à la Toyota. Je ne voulais pas dépasser Nasser, mais ça devenait très caillouteux. On arrivait sur des plateaux qui levaient de la poussière, alors j'ai préféré le doubler en arrivant sur la fin. Je préfère que ce soit lui qui prenne les risques que moi ! »
lire aussi Le classement général Derrière le duo Loeb - Al-Attiyah, ça va mieux pour le Team Audi Sport après la catastrophique première étape de dimanche : Carlos Sainz a fini 3e à 5'52 et Stéphane Peterhansel 4e à 7'56. Au classement général, la troisième place est néanmoins occupée par l'Argentin Lucio Alvarez (Toyota), à 40'53 d'Al-Attiyah.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles