Rallye raid - Dakar - David Castera, directeur du Dakar : « Nous avons demandé aux autorités saoudiennes d'augmenter la présence policière »

·3 min de lecture

Le directeur de l'épreuve David Castera indique que les autorités du pays ont renforcé les effectifs de sécurité autour de la course après l'explosion d'un véhicule. « Où en est l'enquête à propos de l'incident ?
Les autorités saoudiennes semblent écarter la piste menant à un acte malveillant. L'enquête se poursuit, nous attendons d'en savoir plus sur ce qu'il s'est passé. Avez-vous des nouvelles de l'état de santé de Philippe Boutron ?
Philippe Boutron a été grièvement blessé aux deux jambes. Il a rejoint Paris hier (lundi) midi, où il a subi plusieurs tests. À présent, il va falloir patienter, ça va être long. Les faits sont-ils reconsidérés comme un attentat, comme certains proches de Philippe Boutron l'affirment ?
Je dirais que selon l'enquête menée par les autorités saoudiennes, ce n'est pas le cas. Nous venons d'apprendre que la France, via le parquet national antiterroriste, venait d'ouvrir une enquête préliminaire. David Castera « La sécurité ? Ça se traduit par davantage d'effectifs à l'entrée du bivouac, sur les zones de départ et d'arrivée des spéciales et globalement tout au long du parcours » On évoque le visionnage d'une vidéo de l'incident. Est-ce qu'Amaury Sport Organisation (organisateur du Dakar et propriété comme L'Équipe, du groupe Amaury) en a connaissance ?
Il n'y a aucune vidéo de l'incident en lui-même, en tout cas pas à ma connaissance. Seul l'hôtel dispose d'une vidéo, mais du parking intérieur. Or, la voiture de Philippe Boutron se situait à l'extérieur. Cette vidéo a surtout permis aux autorités saoudiennes de savoir à quelle heure étaient arrivés et partis Philippe Boutron et ses passagers. Mais il n'y a pas de vidéo de l'incident, ce n'est pas vrai. En tout cas, je n'en ai pas entendu parler. En quoi consiste le renforcement de la sécurité autour du bivouac ?
Par mesure de précaution, nous avons demandé aux autorités saoudiennes d'augmenter la présence policière tout autour du rallye. Ça se traduit par davantage d'effectifs de sécurité à l'entrée du bivouac, sur les zones de départ et d'arrivée des spéciales et globalement tout au long du parcours. Je n'ai pas de chiffres précis à ma disposition mais globalement il y a une grosse présence policière. lire aussi Le parquet national antiterroriste ouvre une enquête après l'explosion
ASO est-il en lien avec le Quai d'Orsay en France ?
Comme chaque année, nous sommes en contact permanent avec l'ambassade de France en Arabie saoudite, qui est notre point de contact pour toutes les informations. Des rumeurs persistantes font état d'un nouvel incident ce mardi matin. Pouvez-vous le confirmer ?
Ce n'est pas vrai. Je n'en ai jamais entendu parler. S'il s'était passé quelque chose, je l'aurais su. Il n'y a eu aucun nouvel incident ce matin, sur le bivouac ou ailleurs. » lire aussi Le copilote de Philippe Boutron témoigne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles