Rallye-raid - Dakar - Pour Jean-Yves Le Drian, l'explosion survenue en marge du Dakar est « peut-être » un attentat terroriste

·1 min de lecture

Interrogé sur RMC, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian estime que l'explosion dans laquelle Philippe Boutron a été blessé la semaine dernière à Djeddah, en marge du Dakar, est « peut-être » un attentat terroriste. Questionné ce vendredi matin sur RMC par Jean-Jacques Bourdin sur la possibilité que l'explosion dans laquelle Philippe Boutron a été grièvement blessé jeudi dernier à Djeddah en marge du Dakar soit un attentat, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a répondu : « Peut-être. Nous l'avons fait savoir très vite et nous avons dit aux organisateurs et aux responsables saoudiens qu'il fallait être très transparent sur ce qui venait de se passer parce qu'il y avait des hypothèses selon lesquelles cela pouvait être un acte terroriste. » « Il y a déjà eu des actes terroristes en Arabie saoudite contre des intérêts français, a rappelé le Ministre. Il était important de protéger nos concitoyens, d'avertir, de prévenir et de demander la plus grande transparence donc le parquet national antiterroriste a été saisi, il s'est saisi lui-même d'ailleurs de cette affaire et nous sommes aujourd'hui devant cette situation : il y a peut-être eu un attentat terroriste contre le Dakar. » La question de l'arrêt de l'épreuve « reste posée » Samedi, les autorités saoudiennes avaient évoqué un « accident » et maintiennent depuis cette thèse. Le ministère des Affaires étrangères avait de son côté appelé à la « vigilance maximale », précisant que « l'hypothèse d'un acte criminel » n'était « pas écartée ». La famille de Patrick Boutron, hospitalisé à Clamart, a précisé que ce dernier, gravement blessé aux jambes, était sorti du coma. lire aussi Toute l'actu du Dakar Le ministre a par ailleurs ajouté que la question de l'arrêt de l'épreuve « reste posée ». « Il faut être très précautionneux. [...] Au moins mettre en place des dispositifs de protection suffisants et renforcés. Je pense qu'ils l'ont fait. » « Par mesure de précaution, nous avons demandé aux autorités saoudiennes d'augmenter la présence policière tout autour du rallye,avait annoncé mardi le directeur du Dakar, David Castera. Ça se traduit par davantage d'effectifs de sécurité à l'entrée du bivouac, sur les zones de départ et d'arrivée des spéciales et globalement tout au long du parcours. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles