Rallye-raid - Dakar - Sébastien Loeb impatient que le Dakar commence

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Au volant d'un 4X4 inédit conçu par l'écurie Prodrive, Sébastien Loeb a passé les vérifications techniques et administratives ce vendredi à Jeddah. Le nonuple champion du monde WRC, 2e en 2017 et 3e en 2019, est impatient de prendre le départ de cette 43e édition dimanche. « Comment vivez-vous, en cette période de Covid et de protocole sanitaire, ces dernières heures avant le départ dimanche de la première étape ?
J'attends que ça passe. Je n'ai pas d'appréhension particulière, mais ce contexte nous met des contraintes qui font qu'on s'est fait chier au nouvel an car on devait rester seul. Mais une fois que la course sera partie, je pense qu'on retrouvera l'univers habituel du Dakar. Cette atmosphère du Dakar vous manquait ?
Je suis content de revenir sur l'épreuve. Maintenant, je suis impatient que ça commence. Ça fait un moment qu'on est là, vivement le départ. Je suis aussi impatient de voir où on va se situer par rapport à la concurrence car je n'ai pas trop d'idées. J'espère qu'on sera dans le rythme mais il est difficile de savoir si, sur une spéciale de 400 bornes, la performance pure de la voiture nous permettra vraiment d'être avec les autres. « La voiture me plaît bien, mais tout est nouveau et Prodrive débarque dans la discipline » Vous avez pris, pour la première fois jeudi lors d'une séance d'essais, le volant de votre voiture de course construite par l'écurie britannique Prodrive (après des essais à Dubaï avec le véhicule de développement en novembre et décembre). Quelles sont vos premières sensations ?
Pas grand-chose à signaler parce que le parcours où s'est déroulé le shakedown était défoncé. Ça n'apportait pas grand-chose et ce n'était pas un terrain adapté à notre voiture. Ce ne sera pas comme ça sur le rallye. C'était histoire de voir si tout fonctionnait bien. On a juste eu un petit truc, une alarme qui a provoqué un petit bug, mais qui ne nous a pas mis en panne. La voiture me plaît bien, mais tout est nouveau et Prodrive débarque dans la discipline. Demain (samedi) il y a le prologue (11 km), comment allez-vous l'aborder ?
Je pense qu'il ne faut surtout pas finir trop devant car la position sur la route peut être importante pour la première étape. Partir premier dans la première spéciale avec un road-book électronique que Daniel (Elena) va utiliser pour la première fois de sa vie, et sur un terrain où on n'a jamais mis les pieds, ce n'est pas recommandé ! » Principaux engagés AUTOS : Peterhansel-Edouard (buggy Mini), Sainz-Cruz (ESP, buggy Mini), Loeb-Elena (Hunter BRX) al-Attiyah-Baumel (QAT-FRA, Toyota), De Villiers-Haro Bravo (AFS-ESP, Toyota), Al Rajhi-Von Zitzewitz (ARS-ALL, Toyota), Roma-Winocq (ESP-FRA, Hunter BRX), Ten Brinke-Colsoul (HOL-BEL, Toyota), Despres-Horn (Peugeot-PH Sport), Serradori-Lurquin (Century), Dumas-de Turckheim (Rebellion Motors). MOTOS : Brabec (USA, Honda), Quintanilla (CHL, Husqvarna), Sunderland (GBR, KTM), Price (AUS, KTM), Van Beveren (Yamaha), Short (USA, Yamaha), de Soultrait (Husqvarna), Santolino (ESP, Sherco TVS). lire aussi Sur la piste des héros Programme SAMEDI : fin des vérifications techniques et administratives à Jeddah, prologue (11 km de spéciale) et podium. DIMANCHE - Étape 1 : Djeddah-Bisha (622 km, 277 km de spéciale)
4 janvier - Étape 2 : Bisha-Wadi Ad-Dawasir (685 km, 457 km de spéciale)
5 janvier - Étape 3 : Wadi Ad Dawasir-Wadi Ad Dawasir (630 km, 403 km de spéciale)
6 janvier - Étape 4 : Wadi Ad Dawasir-Riyad (813 km, 337 km de spéciale)
7 janvier - Étape 5 : Riyad-Al Qaisumah (662 km, 456 km de spéciale)
8 janvier - Étape 6 : Buraydah-Ha'il (655 km, 485 km de spéciale)
9 janvier - Journée de repos à Ha'il
10 janvier - Étape 7 : Ha'il-Sakaka (737 km, 471 km de spéciale)
11 janvier - Étape 8 : Sakaka-Neom (709 km, 375 km de spéciale)
12 janvier - Étape 9 : Neom-Neom (579 km, 465 km de spéciale)
13 janvier - Étape 10 : Neom-Al-Ula (583 km, 342 km de spéciale)
14 janvier - Étape 11 : Al-Ula Yanbu (557 km, 511 km de spéciale)
15 janvier - Étape 12 : Yanbu-Djeddah (452 km, 225 km de spéciale)