Rallye - Safari Rally - Le Rallye du Kenya en images

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dix-neuf ans après sa dernière édition, le Safari Rally s'est tenu ce week-end au Kenya. Dans des paysages magnifiques et avec un déroulement plein de suspense. Des pilotes locaux ont participé au rallye. Ici, Carl Tundo, au volant d'une VW Polo. Il a fini 9e, à 36 minutes d'Ogier. Sébastien Ogier, pourtant bien mal embarqué après la première matinée, s'est finalement imposé. Son quatrième succès cette saison en six rallyes. Thierry Neuville a longtemps dominé les débats, avant de tout perdre dimanche matin à cause d'un amortisseur cassé. Les pilotes engagés ont traversé des paysages sublimes, au milieu de la savane, et ont également croisé de nombreux animaux, zèbres et autres girafes. Takamoto Katsuta a signé le meilleur résultat de sa carrière avec sa Toyota : il a fini 2e à 21 secondes du vainqueur. Le Polonais Sobieslaw Zasada était à 91 ans le plus vieux pilote au départ du rallye. La super-spéciale du rallye, jeudi soir dans la capitale Nairobi, s'est déroulée devant un public très nombreux. L'une des figures libres les plus spectaculaires du week-end. Elle a été réalisée par Thierry Neuville au volant de sa Hyundai i20. Jean Todt, le président de la FIA, était évidemment présent au Kenya. Il accompagne ici le président du pays, Uhuru Kenyatta. Adrien Fourmaux, comme ses collègues, s'est offert de belles figures acrobatiques. Le Français, pilote M-Sport Ford, a terminé 5e à cause d'une pénalité de 10 secondes. Avant le départ, les voitures du WRC et des autres catégories ont pris la pose à Nairobi. Cela faisait 19 ans que le Kenya n'avait pas accueilli une manche du WRC. La dernière fois, en 2002, Colin McRae s'était imposé dans une Ford Focus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles