Rallye - WRC - Argentine - Thierry Neuville remporte le Rallye d'Argentine pour sept dixièmes

L'Equipe.fr
La cinquième manche du championnat du monde est revenue à Thierry Neuville (Hyundai). Le Belge a dû batailler avec Elfyn Evans (Ford) jusqu'à la dernière spéciale pour décrocher la quatrième victoire de sa carrière. Sébastien Ogier (Ford) reste en tête du classement général.

La cinquième manche du championnat du monde est revenue à Thierry Neuville (Hyundai). Le Belge a dû batailler avec Elfyn Evans (Ford) jusqu'à la dernière spéciale pour décrocher la quatrième victoire de sa carrière. Sébastien Ogier (Ford) reste en tête du classement général.Rarement une Power Stage a été aussi décisive. Au terme des 17 premières spéciales, Elfyn Evans (Ford) et Thierry Neuville (Hyundai) se tenaient en six dixièmes de seconde. Au bout de 300 kilomètres de chrono, le Belge a gratté une dernière seconde dans l'ultime chrono pour remporter ce Rallye d'Argentine et ainsi décrocher sa quatrième victoire en WRC, la deuxième de suite après le Tour de Corse.Evans craque au finalLe Gallois avait pris un large ascendant au cours des dix premières spéciales avec sept meilleurs temps. A ce moment-là, il comptait plus d'une minute d'avance. Sommet duquel il a lentement chuté au profit d'un Neuville qui n'a jamais lâché l'affaire. Le pilote Hyundai a grignoté quelques secondes sur chaque spéciale. Dimanche, il a tiré parti des ennuis mécaniques d'Evans sur l'ES16 et l'ES17 pour revenir sa hauteur. Lors de la Power stage, il pensait que cela ne suffirait pas, sauf que le Gallois a commis un écart mineur, mais rédhibitoire au niveau d'un pont, cédant de fait la seconde de trop.La journée de dimancheLa journée de samediLa journée de vendrediOgier reste en têteSébastien Ogier (Ford) n'a pas été en réussite sur le week-end et termine à la quatrième place. Il a connu plusieurs problèmes avec sa Fiesta qu'il jugeait par moments impratiquable. Le Rallye d'Argentine est le dernier qui manque à la collection du Français. Le champion du monde en titre conserve néanmoins la tête du classement général. Il prend même de l'avance sur Jari-Matti Latvala (Toyota), cinquième du rallye. Le Finlandais conserve sa place de dauphin devant le vainqueur du week-end pour deux petits points. Evans progresse du neuvième au sixième rang avant le Rallye du Portugal (19-21 mai)..

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages