Rallye - WRC - Catalogne - Le match Ogier-Evans est lancé au Rallye du Catalogne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Français Sébastien Ogier, qui peut décrocher ce week-end à l'issue du Rallye de Catalogne son huitième titre mondial WRC, a dominé la séance d'essais devant son équipier chez Toyota Elfyn Evans, seul pilote encore en position de le priver de la couronne. L'un peut décrocher son huitième titre mondial dès dimanche. L'autre est le seul à pouvoir retarder l'échéance et rêve d'un ultime rendez-vous décisif à Monza le mois prochain. Sébastien Ogier et Elfyn Evans seront sous les feux des projecteurs ce week-end à l'occasion du Rallye de Catalogne, qui sera disputé intégralement sur asphalte à partir de vendredi. lire aussi Le classement général du Championnat Les deux pilotes Toyota ont lancé leur duel puisqu'ils ont dominé, ce jeudi matin, le traditionnel shakedown tracé dans les environs de Salou. Le Français et son copilote Julien Ingrassia, qui comptent 24 points d'avance au Championnat, ont établi la marque de référence en 2'33''6 et devancé leur rival gallois de 0''2. Les Hyundai de Neuville, Sordo et Tänak suivent à distance respectable alors qu'Adrien Fourmaux, au volant de sa Ford, a bouclé le secteur en 2'34''9. « Ott (Tänak) pense qu'on n'a aucune chance sur ce terrain face aux Toyota mais moi, à l'inverse, j'estime qu'on sera dans le match », annonce Thierry Neuville, vainqueur de la dernière édition en 2019, sur un tracé mixte terre/asphalte.

Pour être titré dimanche à Salou, Sébastien Ogier, qui ne briguera pas de couronne supplémentaire l'année prochaine, doit marquer six points de plus que son rival afin de porter son avance à 30 unités et s'épargner un dernier round décisif en Italie. Parmi les multiples scénarios, le plus simple pour Ogier serait de tout rafler en Catalogne. S'il gagne à la fois le rallye et se classe dans les deux premiers de la Power Stage, il n'aura en effet pas besoin de sortir la calculatrice et sera automatiquement champion quels que soient le classement d'Evans et son résultat dans la Power Stage.

En cas de victoire sur ce Rallye de Catalogne, Ogier peut même se contenter de terminer juste derrière Evans dans la Power Stage. En cas d'abandon du Gallois durant le rallye, Ogier pourra se contenter de marquer six points. L'équivalent, par exemple, d'une septième place. Toyota pourrait faire coup double ce week-end en décrochant également le titre constructeurs aux dépens de Hyundai, double tenant du titre. lire aussi Le classement général du Championnat constructeurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles