Rallye - WRC - Croatie - Adrien Fourmaux, 5e provisoire du Rallye de Croatie : « Le sentiment de faire ce que je voulais »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Adrien Fourmaux (Ford M-Sport) a brillé samedi matin lors des quatre spéciales du Rallye de Croatie, signant notamment un deuxième chrono dans la première ES du jour. Le Français est 5e du classement général. Adrien Fourmaux (Ford M-Sport - 5e après les 12 premières spéciales du Rallye de Croatie) : « Je n'ai rien à dire, je veux juste vous montrer mon sourire (il enlève son masque). Finir à deux secondes d'Ogier dans la longue spéciale, un dixième au kilomètre de retard... C'est dommage, on aurait peut-être pu faire un scratch (sourire). J'étais vraiment confiant dans la voiture, j'avais vraiment le sentiment de faire ce que je voulais, en étant juste concentré et appliqué. Franchement je suis ravi. C'est le mix des trois (pilote, copilote, voiture) qui fait que ça marche bien. On est en symbiose. Dans les autres spéciales, j'ai un peu relâché, il faut faire attention à ne pas faire d'erreur. Ça devrait être un peu plus compliqué cet après-midi, mais on va essayer de garder le même rythme. » lire aussi Les résultats de l'ES12 Sébastien Ogier (Toyota - 1er) : « Ça a été une bonne matinée. On a continué sur le rythme d'hier après-midi et on est passé en tête, avec un écart plus grand qu'espéré, sur les Hyundai en tout cas. On a été aidé par le fait qu'ils n'ont pas fait le bon choix de pneus. On a su en profiter. On a gardé les mêmes réglages qu'hier après-midi, et ça confirme que ce sont les bons. C'est une voiture que je connais bien maintenant. Il y avait déjà pas mal de saletés sur la route au premier passage, ça risque d'être pire cet après-midi. » lire aussi Une guerre entre Neuville, Ogier et Evans sur le rallye de Croatie Pierre-Louis Loubet (Hyundai - 6e) : « On a essayé de mettre du rythme tout en faisant attention. Le choix de pneus n'était pas le meilleur, mais c'est un rallye très long où beaucoup de choses peuvent encore se passer. On a peut-être été trop "safe" dans notre choix, c'est comme ça. J'ai repris 20 secondes à Gus (Greensmith), c'est quand même positif parce que les Hyundai étaient plus en difficultés ce matin. Il va falloir être intelligent et ne pas faire d'erreurs. J'essaye d'attaquer, mais ce n'est pas le genre de terrain où j'arrive le mieux à m'exprimer. Donc j'essaie surtout de ne pas faire de bêtises. En plus on a eu un début de saison compliqué, avec la sortie au Monte-Carlo et la casse mécanique en Finlande, donc je veux avant tout assurer des points pour lancer une spirale positive. »