Rallye - WRC - Croatie - La Power Stage et le Rallye de Croatie sont remportés par Sébastien Ogier

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Au terme de la 20e et dernière spéciale du Rallye de Croatie, Sébastien Ogier (Toyota), vainqueur de la Power Stage, s'est imposé avec six dixièmes d'avance sur son coéquipier Elfyn Evans.

ES20 : Zagorska Sela - Kumrovec 2 (14,09 km - Power Stage)
La Power Stage permet à Sébastien Ogier (Toyota) de renverser la situation et de s'imposer en Croatie, avec seulement six dixièmes d'avance sur Elfyn Evans (Toyota), qui a commis une petite erreur juste avant l'arrivée qui lui coûte sans doute la victoire. Les deux pilotes Toyota offrent au WRC son troisième plus faible écart à l'arrivée, au terme d'un final haletant. Thierry Neuville (Hyundai), qui n'a pas pu jouer la gagne dimanche, termine 3e à 8"1. Au Championnat, Ogier, qui a gagné cette Power Stage, compte 61 points, contre 53 pour Neuville et 51 pour Evans.

Adrien Fourmaux (Ford M-Sport), 6e de cette dernière spéciale, conclu son premier rallye dans une WRC à la 5e place, avec 22"1 d'avance sur le Japonais Takamoto Katsuta (Toyota).

lire aussi
Résultats de l'ES20

ES19 : Bliznec - Pila 2 (25,20 km)
La bagarre pour la victoire est toujours aussi intense sur les routes croates. Thierry Neuville (Hyundai) empoche le scratch de l'avant-dernière spéciale, mais c'est toujours aussi serré entre les trois prétendants : le Belge devance Elfyn Evans (Toyota) de quatre dixièmes et Sébastien Ogier (Toyota) d'1"1. Au classement général, ils restent dans le même ordre qu'après l'ES18 : Evans leader, 3"9 devant Ogier et 8" devant Neuville. Ils n'ont plus que les 14,09 km de la Power Stage pour se départager.

Adrien Fourmaux (Ford M-Sport) s'est bien remis de sa frayeur de la spéciale précédente, et a réussi à battre Katamoto Katsuta (Toyota), son rival pour la 5e place. Le Français a devancé le Japonais de 2"1 et compte désormais 17" d'avance au classement général. Gus Greensmith (Ford M-Sport) est lui relégué à 37"9 de son coéquipier.

lire aussi
Résultats de l'ES19

ES18 : Zagorska Sela - Kumrovec 1 (14,09 km)
Elfyn Evans (Toyota) signe un deuxième scratch consécutif et prend les commandes du rallye pour la première fois. Le Gallois, avec un chrono de 8'18"4, devance Thierry Neuville (Hyundai) de 3"5 et Sébastien Ogier (Toyota) de 7''. Cela le place donc en tête avec 2"8 d'avance sur le Français et 8"4 sur le Belge, avant les deux dernières spéciales.

lire aussi
Résultats de l'ES18

Même pour les places d'honneur rien n'est encore joué, puisque Adrien Fourmaux (Ford M-Sport) a perdu une minute après une sortie de route seulement 200 m après le départ, heureusement sans trop de dégâts pour sa voiture. Aidé par des spectateurs pour revenir sur la route, le Nordiste reste 5e du classement général, mais Takamoto Katsuta (Toyota), qui est passé devant Gus Greensmith (Ford M-Sport), se rapproche à 14"9.

« Le pneu dur était assez froid et je n'ai pas été assez prudent dans le virage, a commenté Fourmaux. La voiture a juste glissé hors de la route et nous avons eu la chance de pouvoir repartir. Nous sommes là, c'est le plus important. »

ES17 : Bliznec - Pila 1 (25,20 km)
La plus longue spéciale du rallye a souri à Elfyn Evans (Toyota) en ouverture de la dernière journée. Le Gallois a semble-t-il décidé de passer à l'attaque pour essayer d'aller chercher la victoire. Il s'impose en 14'04"5, son deuxième scratch depuis vendredi seulement, avec 1"4 d'avance sur Thierry Neuville (Hyundai) et 2"7 sur le leader Sébastien Ogier, victime d'un accident de la route sur la liaison qui a endommagé sa portière droite. Le septuple champion du monde aurait pu perdre le rallye dans cette mésaventure. Cela resserre forcément encore les écarts en tête : le Français est toujours premier, le Britannique pointe à 4"2 et le Belge à 9"1.

lire aussi
Sébastien Ogier et Adrien Fourmaux rayonnent au Rallye de Croatie

Adrien Fourmaux (Ford M-Sport), dont la priorité est désormais de finir le rallye, n'a pas attaqué dans cette spéciale difficile, et « se contente » du 5e temps à 15 secondes. Toujours 5e au général, il arrive tout de même à accroître son avance sur son coéquipier Gus Greensmith, qui compte 59"9 de retard. Pierre-Louis Loubet, qui a pu reprendre le rallye à la 36e place après un gros travail de son équipe pour remettre sa Hyundai en état suite à sa sortie de route samedi, a logiquement préféré assurer sans prendre de risques. Il termine la spéciale à 27"7 d'Evans.

lire aussi
Résultats de l'ES17

lire aussi
Le film de la deuxième journée

lire aussi
Le film de la première journée