Rallye - WRC - Estonie - Kalle Rovanperä file vers la victoire au Rallye d'Estonie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·7 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Kalle Rovanperä conclut l'étape avec 50''7 d'avance sur Craig Breen (Hyundai), qui s'est fait peur dans la dernière spéciale du jour samedi au Rallye d'Estonie. Le pilote Toyota pourrait devenir ce dimanche le plus jeune vainqueur d'une épreuve WRC, à 20 ans.

ES 18 : Tartu 2 (1,64 km)
C'est parfois sur les tracés les plus anodins que surviennent les erreurs. Auteur d'une magnifique prestation depuis deux jours à des moyennes parfois supérieures à 120 km/h, Craig Breen s'est fait piéger dans la super mini-spéciale de Tartu, bouclée par son vainqueur Sébastien Ogier à 57,9 km/h de moyenne. Monté sur un rocher placé à l'intérieur d'une courbe pour empêcher les concurrents de prendre les cordes sur ce tracé artificiel situé à côté du parc d'assistance, l'Irlandais n'a heureusement pas cassé de suspension sur sa i20 WRC et a pu boucler la spéciale en concédant 5''7 qui ne pèseront pas dans son classement. Avec 50''7 d'avance avant les six dernières spéciales dominicales, Kalle Rovanperä peut aller se coucher sereinement. Derrière ce duo, Neuville possède 17''9 d'avance sur Ogier. Evans est 5e, à un peu plus de deux minutes. Loubet est lui septième du général.

lire aussi
Le classement de l'ES 18

ES 17 : Vastsemoisa 2 (6,70 km)
Fin de série pour Ott Tänak qui ne remportera pas une septième spéciale d'affilée. C'est son coéquipier chez Hyundai Thierry Neuville qui signe son premier scratch du week-end. Le Belge, troisième, continue de se défaire peu à peu de Sébastien Ogier qui compte désormais 18''6 de débours au classement général. En tête, Kalle Rovanperä (Toyota) a ajouté une petite seconde à son confortable matelas devant Craig Breen (46 secondes avant la dernière épreuve du jour, une courte super-spéciale). Elfyn Evans reste cinquième et lâche encore deux secondes à Ogier, l'écart s'établissant à 22 secondes.

lire aussi
Le classement de l'ES 17

ES 16 : Raanitsa 2 (22,76 km)
Dans une longue spéciale où les sous-bois ont laissé la poussière stagner pour le passage des quatre-cinq derniers concurrents du WRC, Ott Tänak, hors course pour la victoire depuis son abandon de la veille (deux crevaisons), réalise son sixième temps scratch consécutif. Le leader Kalle Rovanperä (Toyota) ne concède que quatre minuscules dixièmes à Craig Breen (Hyundai), son dauphin, et conserve 45 secondes de marge au classement.

Thierry Neuville place sa Hyundai en deuxième place derrière Tänak et fait grimper l'écart avec Sébastien Ogier à quinze secondes au général dans la bataille pour la troisième place. Avec un choix de pneus plus « durs », le Belge tentera de faire encore un peu plus la différence dans la dernière « vraie » spéciale du jour avant une super-spéciale pour conclure cette boucle. Elfyn Evans (Toyota) reste cinquième à vingt secondes d'Ogier après en avoir concédé trois au champion du monde en titre sur ces 22,76 km.

lire aussi
Les résultats de l'ES 16 et classement général provisoire

ES 15 : Mustvee 2 (12,28 km)

Les spéciales se suivent et se ressemblent dans ce rallye d'Estonie avec un nouveau temps scratch pour Ott Tänak (Hyundai), qui continue de survoler la journée. Et Kalle Rovanperä (Toyota) réalise un deuxième temps (à 2''6) qui lui permet de creuser encore l'écart en tête. Craig Breen, deuxième, lâche plus de six secondes dans cette spéciale sur le leader. L'Irlandais se retrouve distancé à plus de 45 secondes désormais. L'écart avec Thierry Neuville, son coéquipier actuel troisième, est en revanche descendu à 43''9.

Le Belge est en train de prendre l'ascendant sur un Sébastien Ogier (4e) qui peine à trouver le bon feeling et le bon rythme sur ces routes (5e temps de la spéciale), à 12''2 de Neuville désormais au général. Pierre-Louis Loubet (Hyundai) réalise le 8e temps et conserve sa septième place au classement.

lire aussi
Résultats de l'ES 15 et classement général provisoire

ES 14 : Peipsiääre 2 (23,53 km)
Quatrième victoire de spéciale consécutive pour Ott Tänak. Rovanperä, qui avait tué le suspense sur ce tracé lors du premier passage, signe le deuxième temps, 7''5 derrière l'Estonien. Troisième de cette spéciale, Breen lâche 3''8 supplémentaires et se retrouve à 39''5 de la Toyota de tête au général. Dans le duel pour la troisième place, avantage à Neuville, qui devance Ogier de 4''9 et fait grimper son avance totale sur le Français à 9''4. Neuvième chrono pour Loubet, toujours septième du général.

lire aussi
Résultats de l'ES 14

ES 13 : Vastsemoisa 1 (6,70 km)
Nouveau scratch de Tänak, qui évolue sans pression. Ogier signe la deuxième performance, à 1'' de l'Estonien. Un chrono qui permet au Français de reprendre 1''3 à Neuville et de réduire son retard sur le Belge à 4''5. Rovanperä, qui peut commencer à gérer son effort, signe le quatrième temps, juste derrière son dauphin au classement général Craig Breen. 35''7 séparent les deux hommes avant l'assistance de la mi-journée. La spéciale a été interrompue après l'accident du Russe Gryazin, qui occupait la troisième place du WRC2.

lire aussi
Résultats de l'ES 13

ES 12 : Raanitsa 1 (22,76 km)
Cette douzième spéciale, qui marque la mi-course, est à nouveau remportée par Ott Tänak. Le pilote Hyundai, qui n'est plus à quelques dizaines de secondes de pénalités près, a pointé en retard au départ pour bénéficier d'une meilleure position sur la route et devance Rovanperä de 0''4. Le Finlandais porte son avance sur Breen à 36''.

Le duel Neuville/Ogier pour la troisième place est toujours aussi intense : cette fois c'est le Français qui se montre le plus rapide, pour 0''1 seulement. Neuville possède encore 5''8 de marge. Onzième temps pour Loubet, devancé par les RC2 de Ostberg et Gryazin. Dans cette catégorie, Mikkelsen mène la danse devant Ostberg, Gryazin et Fourmaux.

lire aussi
Résultats de l'ES 12

ES 11 : Mustvee 1 (12,28 km)
Scratch pour Tänak sur cette nouvelle spéciale, malgré la position sur la route défavorable dont il a hérité après son retrait de la veille. L'Estonien devance de 0''3 le leader du rallye, Kalle Rovanperä. Craig Breen, qui a vu le Finlandais s'envoler au général dans la spéciale précédente, a abdiqué et va désormais se concentrer sur la défense de sa deuxième place face au duo Neuville/Ogier, pointé à plus de 45'' du pilote Hyundai. Le Belge profite de ce chrono pour reprendre une demi-seconde à Ogier. Son avance remonte à 5''9.

« Je pourrais en faire plus, mais je ne suis pas non plus dans une position où je dois absolument prendre des risques », commentait à l'arrivée Ogier, très large leader du Championnat du monde. Sur la défensive depuis le début du rallye, Loubet concède 24''2.

lire aussi
Résultats de l'ES 11

ES 10 : Peipsiääre 1 (23,53 km)
Kalle Rovanperä assomme la course dès l'entame de la journée ce samedi. Alors que le pilote Toyota et Craig Breen se bagarraient à coups de dixièmes de seconde depuis le début du rallye, le Finlandais creuse un écart inédit dans cette dixième spéciale. De retour après son retrait la veille et auteur du deuxième chrono, Tänak concède 10''7. Pour Breen, 3e, l'addition monte à 14''8 !

En 23 kilomètres, Rovanperä vient donc quasiment de tripler son avance, qui passe de 8''5 à 22''8. L'autre duel, pour la troisième place cette fois, oppose Neuville à Ogier. Le Français se montre le plus rapide sur ce chrono et reprend 0''6 à son rival. Le Belge n'a plus que 5''4 de marge. Neuvième de la spéciale, Loubet reste septième du général.

lire aussi
Résultats de l'ES10

lire aussi
Le film de la première étape

lire aussi
L'Estonie fait son nid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles