Rallye - WRC - Finlande - Elfyn Evans remporte le rallye de Finlande, Sébastien Ogier, 5e, a assuré

·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La dernière journée du rallye de Finlande n'a pas offert de surprise. Elfyn Evans l'a emporté devant Ott Tänak et Craig Breen. Derrière Esapekka Lappi, auteur d'une pige réussie, Sébastien Ogier a pris la cinquième place mais a été privé de points en power stage. ES19 : Ruuhimäki 2 (11,12 km) Elfyn Evans fait le carton plein avec la victoire dans le rallye et la power stage. Avec autorité, il domine comme au général Ott Tänak, respectivement de 1''7 et 14''1. Le Gallois revient à seulement 24 points de Sébastien Ogier au classement du championnat du monde. Car le Français, cinquième au final, a réalisé la mauvaise opération de cette spéciale, la seule qui comptait vraiment, pour les points de bonus. Il a été victime d'un problème mécanique, notamment une coupure moteur, et ne prend que la sixième place, la première sans point. Esapekka Lappi prend la troisième place de cette spéciale, ce qui signifie qu'aucun secteur chronométré n'aura été remporté par un pilote local cette année. Craig Breen, quatrième de la power stage, occupe la dernière place sur le podium à l'arrivée. Adrien Fourmaux termine sans encombre son rallye de Finlande, à la septième place, et avec un énorme saut à la fin de cette spéciale : 68 mètres d'envolée. A noter que Kalle Ronvaperä n'a pas pris le départ de cette spéciale finale à cause de son dos douloureux. ES18 : Laukaa 2 (11,75 km) Compte tenu des écarts entre Elfyn Evans et Ott Tänak en tête du classement (12 secondes), la dernière spéciale du rallye de Finlande avant la power stage n'a pas réservé de surprise. Le Gallois a signé un nouveau scratch, en étant plus rapide que l'Estonien de seulement deux petits centièmes. « Elfyn est à son rythme, et nous, nous nous amusons juste », a réagi le champion WRC 2019 à l'arrivée. Les pilotes se concentrent désormais sur la power stage. Sébastien Ogier, qui n'est que 5e, compte sur cette dernière spéciale pour récupérer quelques précieux points. lire aussi Les résultats de la spéciale ES17 : Ruuhimäki 1 (11,12 km) Toujours sous le soleil, pour la première fois du week-end, rendant les paysages magnifiques, chacun continue d'évoluer selon ses objectifs. Dans la lutte pour la victoire, Elfyn Evans a frappé très fort en reprenant 3''5 à Ott Tänak, qui n'avait grignoté que quatre dixièmes lors du secteur précédent. Le Gallois compte désormais 12''2 d'avance au général, son plus large avantage du week-end. Sauf accident ou casse mécanique dans les deux derniers secteurs, la victoire ne semble plus devoir lui échapper. Rien à signaler pour les pilotes suivant qui préparent surtout leurs notes avant la power stage, lors du prochain passage, à l'image de Sébastien Ogier, cinquième temps. Adrien Fourmaux (7e) devance son coéquipier Gus Greensmith, une première ce week-end en dehors de la courte spéciale en ville d'Harju. lire aussi Les résultats de la spéciale ES16 : Laukaa 1 (11,75 km) Comme depuis samedi après-midi, les deux leaders sont sur un rythme différent du reste du plateau. Cette fois, c'est Ott Tänak qui impose sa Hyundai. Mais l'Estonien, double tenant du titre en Finlande, n'a pu récupérer que quatre petits dixièmes sur Elfyn Evans. Le Gallois garde 8''7 de marge sur son dauphin. Derrière eux, Craig Breen a encore lâché beaucoup de temps suite à un tête à queue à un croisement, qu'il a transformé en 360°. Il perd une poignée de secondes et se dirige donc vers la troisième place. Esapekka Lappi affiche un bon rythme et prend la troisième place du chrono (4e du général). Sébastien Ogier assure totalement comme il le fera sur les deux chronos suivant. Le seul objectif du Français, cinquième avec des marges énormes sur les pilotes autour, est de prendre des points dans la power stage. lire aussi Les résultats de la spéciale À noter que Kalle Rovanperä, reparti après son accident d'hier, évolue à une vitesse très réduite, sa Toyota Yaris et lui-même n'étant pas forcément totalement remise du choc de samedi. Le jeune Finlandais ne sera pas candidat à des points lors de la power stage.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles