Rallye - WRC - Finlande - Craig Breen en tête du Rallye de Finlande après six spéciales, Sébastien Ogier 7e

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le duel entre les pilotes Hyundai Craig Breen et Ott Tänak a tourné en faveur de l'Irlandais, qui a pris la tête du Rallye de Finlande ce vendredi, après les six premières spéciales. En difficulté, Sébastien Ogier (Toyota) n'est lui que 7e. ES6 : Oittila (19.75 km) Changement total de conditions pour les pilotes pour la dernière spéciale de la journée de vendredi. Programmée à 19 h heure locale, elle s'est en effet déroulée en nocturne, faisant de la 6e spéciale « la plus difficile du week-end », disait Sébastien Ogier la veille. Dans ces conditions particulières, Craig Breen a réalisé une très belle opération : prendre la tête du classement à Ott Tänak et terminer la première journée du Rallye de Finlande dans le fauteuil de leader. Mais samedi, le duel entre les deux pilotes Hyundai reprendra sans aucun doute car moins de trois secondes les séparent. Elfyn Evans occupe la troisième place (+6''1), devant Esapekka Lappi (+6''1) et Kalle Rovanperä (+6''7). Petite consolation pour Sébastien Ogier après une journée difficile : dans l'obscurité, le septuple champion du monde a été plus à l'aise que la plupart de ses concurrents et signe le 4e chrono. Mais ça ne change pas son rang au général, le Français est toujours 7e (+33''6). Samedi, une journée marathon attend les pilotes, avec neuf spéciales programmées entre 7 h 16 et 19 heures. lire aussi Classement de l'ES 6 et classement provisoire ES 5 : Sahloinen-Moksi 2 (21,37 km) Craig Breen a terminé la cinquième spéciale avec un très large sourire, et pour cause, il a signé le meilleur temps et est ainsi revenu sur les talons de son concurrent du jour, Ott Tänak. 1''5 seconde sépare le leader estonien et l'Irlandais, en quête de la première victoire de sa carrière en WRC. L'autre duel à suivre : celui entre les deux Finlandais, Kalle Rovanperä (21 ans) et Esapekka Lappi (30 ans). Ils sont respectivement 3e et 4e du général, avec seulement deux secondes d'écart. À l'autre bout du classement, ça ne s'arrange pas pour Sébastien Ogier. Toujours 7e au général (+32''5), il n'a signé que le 8e temps de spéciale. lire aussi Classement de l'ES 5 ES 4 : Ässämäki 2 (12,31 km) Deuxième scratch consécutif pour Ott Tänak. Très offensif, le champion du monde 2019 a été une nouvelle fois plus rapide que Craig Breen. Mais l'écart entre les deux pilotes Hyundai reste mince : 3''8 secondes. Elfyn Evans (Toyota) reprend sa troisième place, au détriment d'Esapekka Lappi, seulement 5e de cette spéciale. Sébastien Ogier est toujours à la traîne : 7e avec 23 secondes de retard sur le leader. Pourtant plus rapide que lors de la deuxième spéciale, le Français reste loin du duo de tête. lire aussi Classement de l'ES 4 et et classement provisoire ES3 : Sahloinen-Moksi 1 (21,37 km) La bataille entre les deux pilotes Hyundai Ott Tänak et Craig Breen continue en tête du classement. Cette fois, c'est l'Estonien qui a réalisé le scratch. Il conserve ainsi la tête du général devant son rival irlandais (+1''7) et Esapekka Lappi (+5''4). Le jeune Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota), qui fête ce vendredi ses 21 ans, est 5e et Sébastien Ogier toujours 7e. Le Français, en course pour un 8e titre mondial en WRC, a qualifié cette spéciale de « correcte », tout en précisant qu'il était plus difficile qu'imaginé de s'élancer en première position. lire aussi Classement de l'ES3 ES2 : Ässämäki 1 (12,31 km) Takamoto Katsuta (Toyota) a certes perdu la tête du classement, mais le Japonais peut s'estimer heureux. Parti en tête à queue, il a malgré tout réussi à éviter le fossé et à récupérer sa voiture dans le bon sens de la marche. Alors qu'il a frôlé l'abandon, il a seulement perdu du temps, avec 20 secondes de retard sur Ott Tänak (Hyundai), nouveau leader du général. L'Estonien, déjà vainqueur ici en février, confirme qu'il est très à l'aise sur les routes finlandaises. Auteur du scratch, Craig Breen (Hyundai) prend la deuxième place du classement. Joli chrono également pour Elfyn Evans, qui fait un bon au classement (3e, +4). En revanche, Sébastien Ogier (Toyota) est en difficulté. Il n'a signé que le 6e temps, et pointe à la 7e place, à plus de 5 secondes de Tänak. Adrien Fourmaux (Ford), l'autre Tricolore engagé, a peiné sur cette deuxième spéciale. Surpris par ce tracé piégeux, il compte 17 secondes de retard sur la tête du classement. lire aussi Classement de l'ES 2 ES1 : Harju 1 (2,31 km) Takamoto Katsuta (Toyota) a été le plus rapide vendredi midi sur la première spéciale du rallye de Finlande, qui se déroulait sur le très court parcours citadin d'Harju. Le Japonais, qui réside à Jyvaskylä, prend la première place, devant Thierry Neuville (Hyundai) qui s'est montré très offensif. lire aussi Classement de l'ES1 Le Finlandais Esapekka Lappi, en quête d'une performance sur ses terres, signe le troisième temps, devant Ott Tänak (Hyundai). Le Français Adrien Fourmaux (Ford) a également été en vue et termine 5e, devant Sébastien Ogier, leader du Championnat et donc dans la délicate position d'ouvreur. Du fait du parcours très court, les pilotes ont réalisé des chronos très proches et les cinq premiers se tiennent en moins d'une seconde.

lire aussi Résultats et programme du Rallye de Finlande lire aussi Le rallye de Finlande, une légende en automne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles