Rallye - WRC - Grèce - Kalle Rovanperä termine la 2e étape du Rallye de l'Acropole en tête, Sébastien Ogier 3e

·6 min de lecture
Rallye - WRC - Grèce - Kalle Rovanperä termine la 2e étape du Rallye de l'Acropole en tête, Sébastien Ogier 3e

Le jeune pilote Toyota Kalle Rovanperä a pris le large durant la deuxième étape du Rallye de l'Acropole en Grèce. Avant la dernière étape, dimanche, il compte 30''8 d'avance sur Ott Tänak (Hyundai). Sébastien Ogier, qui se dirige vers une excellente opération au Championnat, n'est qu'à 9''4 de la deuxième place. ES12 : Eleftherohori 2 (18,14 km) Vainqueur de sa deuxième spéciale depuis le départ du rallye, Ott Tänak (Hyundai) se donne un peu d'air sur Sébastien Ogier (Toyota). Troisième de cet ultime chrono de la journée, à 6''9 de l'Estonien, le Français compte désormais 9''4 de retard sur la deuxième place. Kalle Rovanperä (Toyota), qui s'est intercalé entre eux, déroule. Il possède 30''8 de marge sur Tänak avant la dernière matinée de course, contre 3''7 au départ de la journée de samedi. Derrière ce trio, les positions sont bien établies avec Dani Sordo (Hyundai) quatrième (à plus de deux minutes de Rovanperä) loin devant les pilotes M-Sport Adrien Fourmaux et Gus Greensmith, séparés de 15''8. lire aussi Le classement de l'ES12 et le classement général ES11 : Paviliani 2 (24,25 km) Kalle Rovanperä (Toyota), solidement installé en tête du rallye, n'a pas pris de risques dans l'ES11, et se contente de la troisième place, derrière Sébastien Ogier (Toyota) et Ott Tänak (Hyundai). Le Finlandais conserve néanmoins un matelas plus que confortable, avec 34"6 d'avance sur l'Estonien. Le Français, avec son troisième scratch du rallye, se rapproche à 2"5 de Tänak. lire aussi Le classement de l'ES11 Adrien Fourmaux domine à nouveau son coéquipier chez Ford M-Sport Gus Greensmith, de 2"8. Cela lui permet d'aborder la dernière spéciale du jour à la 5e place, avec 20"1 d'avance sur le Britannique. Ce duo a devancé dans la spéciale Dani Sordo (Hyundai), qui est toujours dans son no man's land de la 4e position, 1'11 derrière Ogier et 1'06 devant Fourmaux. Elfyn Evans (Toyota), 4e de la spéciale, est toujours 7e au classement général, à plus de deux minutes de Greensmith. Thierry Neuville (Hyundai) a signé le 5e temps et se rapproche encore du top 10. ES10 : Eleftherohori 1 (18,14 km) Carton plein pour Kalle Rovanperä, qui signe un quatrième scratch en autant de spéciales sur la matinée. Le pilote Toyota possède désormais 39''7 d'avance sur Ott Tänak, qui a mystérieusement perdu du temps dans ce parcours, sans vouloir détailler les raisons de ses éventuels problèmes à l'arrivée. L'Estonien voit revenir sur ses talons Sébastien Ogier, deuxième de cette spéciale et désormais à 3''6 seulement de la deuxième place. lire aussi Le classement de l'ES10 Fourmaux a signé le 7e temps et Loubet le 9e. La spéciale a été arrêtée après le passage des WRC pour des raisons de sécurité. les concurrents rejoignent le parc d'assistance. Deux spéciales seront à parcourir dans l'après-midi. ES9 : Bauxites (22,97 km) Une spéciale traditionnelle du Rallye de l'Acropole avec de la terre jaune et des grands nuages de poussière derrière le passage des voitures. Sur ces routes plus glissantes, Kalle Rovanperä poursuit son festival malgré une frayeur en fin de spéciale. Le pilote Toyota signe un nouveau scratch, 4"6 devant Ott Tänak (Hyundai) et 6"2 devant Sébastien Ogier (Toyota). Au classement général, le Finlandais compte désormais 21"4 d'avance sur l'Estonien et 36"8 sur le Français. lire aussi Le classement de l'ES9 Dani Sordo (Hyundai), 5e à 17"6, continue de perdre du temps sur le podium, et voit même Elfyn Evans (Toyota) le devancer dans cette spéciale. Thierry Neuville (Hyundai) termine, lui, 6e, à 23" de Rovanperä. Le Gallois a fait son entrée dans le top 10 (9e), le Belge en est encore loin (14e). Adrien Fourmaux (Ford M-Sport) a enfin réussi à devancer son coéquipier Gus Greensmith, victime d'un tête-à-queue dans la spéciale. Une avance de moins de deux secondes, mais cela permet au Nordiste de stopper l'hémorragie (15 secondes perdues en deux spéciales) et de reléguer le Britannique à 16"2. La bataille pour la cinquième place entre les deux devrait encore animer la suite du rallye. Et Pierre-Louis Loubet (Hyundai) a lui concédé 1'4"6 à Rovanperä. Il est toujours bloqué au-delà de la 25e place. ES8 : Gravia (24,81 km) Encore une spéciale à mi-chemin entre boue et poussière, qui rend le pilotage très compliqué. Et encore un scratch pour Kalle Rovanperä (Toyota). Le Finlandais, qui est le dernier des pilotes WRC à s'élancer, est en train d'assommer la concurrence en ce début de journée. Avec un temps de 20'35"9, il devance Ott Tänak (Hyundai) de 7"5 et Sébastien Ogier (Toyota) de 13"9 ! Les écarts au classement général commencent à être impressionnants : l'Estonien se retrouve avec 16"8 de retard sur Rovanperä et le Français avec 30"6 de retard. lire aussi Le classement de l'ES8 Derrière ce trio, Dani Sordo (Hyundai) voit peu à peu le podium s'éloigner. L'Espagnol est 4e à 27"6 d'Ogier. Adrien Fourmaux (Ford M-Sport), 7e de l'ES (+31"6) après avoir touché une barrière avec l'avant-droit de sa Fiesta, reste 5e mais voit son coéquipier Gus Greensmith se rapprocher encore un peu plus (+14"4). Pierre-Louis Loubet (Hyundai), qui s'est plaint d'un manque de grip, a encore concédé 56"2 à Rovanperä. Quant à Elfyn Evans (Toyota) et Thierry Neuville (Hyundai), les grands perdants de vendredi, ils essaient de remonter dans le classement pour atteindre le top 10 mais ça s'annonce long et difficile. Le Gallois a fini 4e de la spéciale (+17"2), le Belge 8e (+32"6). ES7 : Paviliani 1 (24,25 km) La boue étant toujours présente par endroits sur ces routes qui ont subi la pluie en début de semaine, les pilotes ont décidé de partir avec plus de pneus tendres que durs pour débuter la journée de samedi. Sur la route apparaissent de nombreux changements d'adhérence, qui ne facilitent pas leur vie et rendent cette première des six spéciales très piégeuse. C'est Kalle Rovanperä (Toyota) qui s'en sort le mieux. Le Finlandais, leader du rallye, augmente donc son avance en tête avec ce scratch réalisé en 19'27"7. lire aussi Le classement de l'ES7 Le Finlandais devance dans cette ES7 Ott Tänak (Hyundai) de 5"6, Elfyn Evans (Toyota) de 10", et Sébastien Ogier (Toyota) de 12"8. Le voilà désormais avec 9"3 d'avance sur l'Estonien et 16"7 sur le Français, qui ne va sans doute pas prendre trop de risques et assurer le podium, une perspective très intéressante pour lui au Championnat après les problèmes de la veille concernant Evans et Thierry Neuville (Hyundai). Adrien Fourmaux (M-Sport Ford), peu en confiance dans cette spéciale, concède 28"7 à Rovanperä, mais reste tout de même 5e, 21"1 devant son coéquipier, Gus Greensmith. Pierre-Louis Loubet (Hyundai), qui a pu prendre le départ malgré la casse de sa direction vendredi dans la dernière spéciale, a fini à 44". lire aussi Le film de la journée de vendredi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles