Rallye - WRC - Grèce - Sébastien Ogier, après sa 3e place au Rallye de l'Acropole : « Je suis épuisé »

·2 min de lecture

Fatigué par une longue et difficile semaine en Grèce, Sébastien Ogier (Toyota) était néanmoins satisfait d'avoir encore creusé l'écart en tête du Championnat après sa 3e place derrière Kalle Rovanperä et Ott Tänak. Sébastien Ogier (Toyota - 3e du rallye de l'Acropole) : « Je suis épuisé, je suis mort, car je n'ai pas l'habitude, comme les jeunes pilotes, de passer des nuits entières sur des vidéos pour vérifier que les notes des reconnaissances sont bonnes. C'était ma stratégie tout le week-end, de rester assez prudent, même si vendredi ça s'est mieux passé que prévu, malgré le fait d'ouvrir la route. Samedi, on a préféré faire attention, rester dans notre zone de confort, car les reconnaissances de ces spéciales avaient été compliquées, avec la pluie et le brouillard. Sachant ce qui leur était arrivé (à Elfyn Evans et Thierry Neuville), il fallait se montrer intelligent et mettre son ego de côté. Je n'étais pas dans la bagarre pour la victoire, donc j'ai vraiment préféré préserver ce podium, dimanche matin, dans la perspective du championnat. » lire aussi Le classement des pilotes Kalle Rovanperä (Toyota - vainqueur) : « C'était une longue semaine, un rallye difficile, on a passé beaucoup de temps sur les vidéos des reconnaissances, la nuit, et je suis content que ça se termine par une victoire. Je me sentais très bien déjà vendredi, puis on a fait des changements de réglages vendredi soir et c'était encore mieux samedi matin, alors je me suis vraiment fait plaisir au volant. Ici, tout le monde partait avec des nouvelles notes, car le rallye n'était plus au calendrier depuis longtemps (depuis 2013), donc c'était un avantage pour nous, car personne n'avait plus d'expérience que nous ici. » lire aussi Rovanperä s'impose Martin Järveoja, copilote d'Ott Tänak (Hyundai - 2e) : « On n'a pas réussi à faire démarrer notre voiture pour prendre le départ de la Power Stage, puis finalement elle a démarré, mais trois secondes avant le départ, quand Ott (Tänak) a fini de trafiquer tous les boutons. Ce n'était pas excellent pour la concentration, donc notre début de spéciale n'a pas été bon, mais on a vraiment eu de la chance, car depuis qu'on a passé la ligne d'arrivée de cette dernière spéciale, on n'a plus jamais réussi à la faire redémarrer... » Jari-Matti Latvala (team principal de Toyota) : « Dans ce rallye, dès vendredi, j'ai compris que nos pilotes allaient être dans le rythme. Je savais qu'on avait besoin d'un bon résultat ici. Seb (Ogier) sait comment gagner un Championnat et Kalle (Rovanperä) a encore passé un cap, par rapport à sa victoire en Estonie (en juillet). Dans ces conditions, il faut être très confiant dans son pilotage, dans sa voiture. Heureusement, Kalle est beaucoup plus calme que moi, il contrôle beaucoup mieux ses émotions (rires). »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles