Rallye - WRC - Kenya - Thierry Neuville en tête après la 2e journée du Rallye du Kenya

·6 min de lecture

Thierry Neuville vire en tête après les sept premières spéciales du Rallye du Kenya, vendredi. Ogier et Katsuta ont été les plus rapides de la dernière spéciale de la journée. Le leader du Championnat se replace après un début de journée difficile.

ES 7 : Oserian 2 (18,8 km)
La dernière spéciale de la journée a causé des dégâts. Le leader Thierry Neuville (Hyundai), malgré deux crevaisons, reste en tête mais voit son avance fondre devant Sébastien Ogier, vainqueur de la spéciale avec 55''8 d'avance sur lui. « Nous avons eu des problèmes avec les pneus dans cette spéciale mais nous sommes arrivés au bout, a déclaré le Belge. Nous allons rejoindre l'assistance maintenant. »

Le Français, leader du Championnat, a parcouru les 18,8 km en 12'52''1, temps scratch ex aequo avec le Japonais Katsuta (Toyota). Il remonte à la quatrième place au général. Il devrait procéder ce vendredi soir à une réparation de sa suspension arrière (cassée) qui l'avait gêné aujourd'hui. « C'était une catastrophe cette spéciale, il y a tellement de végétation ! Mon radiateur s'est bouché. On a dû ralentir sur la fin », a expliqué Ogier (Toyota), qui pointe à 1'49''4 du leader.

Au général, le Japonais Katsuta (Toyota) est 2e à 18''8 de Neuville et l'Estonien Ott Tänak complète le podium, à 55''8. Le Finlandais Kalle Rovanperä, deuxième avant la spéciale, s'est tanké à moins d'un kilomètre du départ au milieu de la piste. La spéciale a été interrompue le temps de le déloger. Il n'est pas reparti.

ES 6 : Kedong 2 (32,68 km)
Le Belge Thierry Neuville a repris la tête du rallye lors de la sixième spéciale. Il a bouclé les 32,68 km en 16'52''1. Ce vendredi matin, il avait déjà remporté l'ES2 en 16'52''3. Kalle Rovanperä (Toyota), en tête après l'ES 5, a fini à 11''2 du pilote Hyundai et pointe à 10'' au général. Sébastien Ogier (Toyota) a réalisé le troisième temps de la spéciale à 15''2. « Je suis content parce que c'était une spéciale très difficile », a estimé Ogier. Il remonte à la sixième position à la place d'Adrien Fourmaux (Ford), qui a fini à près d'une minute de Neuville. Au général, Ogier compte 2'29''2 de retard et Fourmaux 2'55''6.

lire aussi
Les résultats de l'ES 6

ES 5 : Chui Lodge 2 (13,4 km)
Le Finlandais Kalle Rovanperä a pris la tête du rallye à l'issue de la cinquième spéciale. Le pilote Toyota, qui pointait en deuxième position avant la spéciale, devance désormais d'1''2 l'ancien leader Thierry Neuville. Le Belge n'a réalisé que le troisième temps de cette spéciale à 6''3 de Rovanperä. Ott Tänak (Hyundai) reste sur le podium du général à 26''2.

Sébastien Ogier (Toyota) a jugé que « c'était encore pire que ce matin ». Le pilote avait eu des difficultés dans la matinée avec sa suspension arrière (cassée). Il reste à la septième place du classement, à 2'15''2. Son compatriote Adrien Fourmaux (Ford) est 6e à 1'57''3.

lire aussi
Le classement de l'ES5

ES4 : Oserian 1 (18,87 km)
Sébastien Ogier a été contraint d'aborder cette spéciale au ralenti à cause d'un problème, confirmé, sur sa suspension arrière (cassée). Le Français recule au septième rang après avoir concédé 1'38 sur Kalle Rovanperä, auteur du scratch malgré des sensations qui n'étaient pas au rendez-vous. Arrivé avec 3''1 de retard sur le Finlandais, Thierry Neuville (Hyundai) reste le leader du rallye avec 5''1 d'avance sur son adversaire. Ott Tänak recule au troisième rang après avoir lâché 19''8 (+26''2 au général).

Belle performance pour Takamoto Katsuta (Toyota) qui termine à 5''2 de Rovanperä et s'installe à la quatrième place du classement après avoir bénéficié de la casse d'Ogier. Joli chrono aussi pour Adrien Fourmaux (Ford) qui réalise le quatrième temps (+13''4) après avoir assuré lors de l'épreuve précédente. Le Français est sixième du général à 8''5 de son coéquipier chez M-Sport, Gus Greensmith.

lire aussi
Le classement de l'ES4

ES3 : Kedong 1 (32,68 km)
Le Rallye du Kenya semble avoir véritablement débuté à l'occasion de cette spéciale très rapide de plus de trente kilomètres. Pour trois pilotes, il s'est plutôt terminé. Elfyn Evans (Toyota) a été victime d'une rupture de sa suspension à moins d'un kilomètre de l'arrivée après avoir tapé une grosse pierre, masquée dans la végétation en bord de route, à l'avant droit. Autre abandon, celui de Dani Sordo (Hyundai), parti à la faute dans la dernière partie de spéciale et qui n'a pas pu repartir. Enfin, Oliver Solberg a pris le départ avec énormément de retard suite à des dommages sur sa Hyundai lors de la spéciale précédente.

lire aussi
Oliver Solberg remplace Pierre-Louis Loubet chez Hyundai pour le Rallye du Kenya

Sébastien Ogier peut donc s'estimer presque heureux de n'avoir eu que des problèmes plus mineurs. Après une grosse chaleur en tout début de spéciale, le Français a loupé un carrefour perdant une poignée de secondes. Mais s'il a terminé à 34''2 de Thierry Neuville (Hyundai), une nouvelle fois impérial ce matin, c'est surtout à cause d'un problème de suspension arrière, sa voiture bondissant sans interruption durant toute la fin de ce chrono. Désormais quatrième, il s'est arrêté pour réparer après l'arrivée et devrait être encore ralenti lors de la dernière épreuve de la boucle du matin. À nouveau meilleur temps, Neuville creuse donc l'écart en tête. Seuls Kalle Rovanperä (Toyota), à 7''3, et Ott Tänak (Hyundai), à 8''3, peuvent suivre le rythme. Ils complètent le podium, qui se tient en moins de dix secondes, dans cet ordre.

Gus Greensmith (Ford) a réalisé le sixième temps (+39''6 sur Neuville) alors qu'Adrien Fourmaux (Ford), son coéquipier chez M-Sport, n'a pas voulu prendre le moindre risque concédant 1'14. Avec les divers abandons, le Français occupe désormais la septième place au classement.

lire aussi
Le classement de l'ES3

ES2 : Chui Lodge 1 (13,34 km)
Pour le début des choses sérieuses, après une super spéciale jeudi, Thierry Neuville est le plus rapide en action. Le Belge signe le meilleur temps dans la deuxième spéciale en 9'47''7 sur cette piste étroite, glissante et plutôt sablonneuse sous les arbres. Le pilote Hyundai prend la tête du rallye à Sébastien Ogier (Toyota) qui n'a pu faire mieux que le cinquième temps, à 7''2, et recule au même rang au classement général mais à seulement 2''2 de la tête. Ott Tänak (Hyundai) réalise le deuxième temps de cette spéciale (à 3''7 de Neuville) et monte sur le podium provisoire juste derrière Kalle Rovanperä (Toyota), troisième de ce tronçon (+1''9) et deuxième du classement. Elfyn Evans complète le top 5 en quatrième place. Dani Sordo concède 8''8 à Neuville, sixième de la spéciale et désormais du général.

lire aussi
Programme/Résultats du rallye

Dans la deuxième moitié de tableau WRC, Adrien Fourmaux (Ford) réalise la bonne opération. Septième temps de la spéciale (+16''6), le Français revient à deux dixièmes de Takamoto Katsuta (Toyota) pour la même place au classement. Gus Greensmith, Oliver Solberg et Lorenzo Bertelli suivent dans cet ordre au général.

lire aussi
Le classement de l'ES2

lire aussi
Après une longue absence, le terrible rallye du Kenya fait son retour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles