Rallye - WRC - Kenya - Thierry Neuville toujours leader du Rallye du Kenya, Sébastien Ogier 3e

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·6 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Thierry Neuville (Hyundai) est toujours un solide leader du Rallye du Kenya samedi au terme de l'ES13. Le Belge devance Takamoto Katsuta (Toyota) de près d'une minute, et Sébastien Ogier (Toyota). Ott Tänak (Hyundai) a perdu beaucoup de temps dans la dernière spéciale du jour. ES13 : Sleeping Warrior 2 (31,04 km) Lancé en chasse de Katamoto Katsuta (Toyota), Ott Tänak (Hyundai) perd gros dans cette dernière spéciale de la journée, perturbée par un violent orage. L'Estonien a connu un problème assez improbable puisque le chauffage du pare-brise de sa i20 ne fonctionnait pas de son côté, ce qui lui a ôté quasiment toute visibilité pendant de nombreux kilomètres. Il a été contraint de s'arrêter avec son copilote Martin Jarveoja pour nettoyer le pare-brise, et a perdu au total plus de deux minutes sur l'auteur du scratch, le revenant Dani Sordo (Hyundai), bien aidé par une route plus sèche que ses rivaux.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cette ES13 a été abordée de manière plus prudente par Sébastien Ogier (Toyota), 5e à 24"6, et Thierry Neuville (Hyundai), 6e à 35"1. Les déboires de Tänak, relégué à la quatrième place à 2'21"2 du leader belge, profitent évidemment au Français, qui remonte à la troisième place, 18"1 derrière Katsuta et 1'15"5 derrière Neuville, qui va aborder les cinq dernières spéciales dimanche en position de force (57"4 d'avance sur Katsuta). Le duel interne chez M-Sport Ford est toujours dominé par Gus Greensmith pour le moment. Le Britannique, 5e, compte 12 secondes d'avance sur Adrien Fourmaux, qui lui en a tout de même repris près d'une trentaine dans cette dernière spéciale du jour. lire aussi Résultats de l'ES13 et classement général provisoire ES12 : Soysambu 2 (20,33 km) Ott Tänak (Hyundai), à l'attaque derrière Katamoto Katsuta (Toyota) pour aller chercher la deuxième place, signe le scratch de cette ES12, longue de 20,33 km, son premier depuis le départ du rallye. L'Estonien reprend ainsi 7"8 au Japonais, 5e de la spéciale, et revient à 14"5 avant la dernière ES du jour. Sébastien Ogier (Toyota) est le seul pilote à avoir accroché Tänak avec le deuxième chrono à une seconde. Le Français occupe lui toujours la quatrième place, à 36"5 du troisième. « Les écarts sont trop importants, regrette le septuple champion du monde. Mais nous faisons de notre mieux. On ne peut pas faire beaucoup plus qu'aller vite et voir ce qui se passera. » Le leader Thierry Neuville (Hyundai) poursuit assez sereinement sa route vers la victoire. Avec le quatrième temps, à 5"3 de Tänak, le Belge conserve un avantage de 35" sur Katsuta et 49"5 sur l'Estonien. Belle spéciale de Gus Greensmith (M-Sport Ford), troisième temps et 5e du général, qui compte désormais 41"7 d'avance sur son coéquipier Adrien Fourmaux, qui s'est fait une frayeur après s'être retrouvé sur deux roues pendant quelques dixièmes de seconde. lire aussi Résultats de l'ES12 ES11 : Elementaita 2 (14,67 km) La deuxième boucle de la journée débute par un nouveau scratch de Sébastien Ogier (Toyota), le troisième consécutif pour le Français. Le septuple champion du monde remporte l'ES11 en 8'47"5, soit 16 secondes de moins que Thierry Neuville (Hyundai) sur le même parcours ce matin. Pas d'incident ou de grosse erreur à signaler pour l'ensemble du plateau WRC. Ogier devance Ott Tänak (Hyundai) de 2"1 et Neuville de 3"5.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le Belge reste un leader solide, avec 32"5 d'avance sur Takamoto Katsuta (Toyota), 4e de l'ES, qui s'échine principalement à ne pas faire d'erreur. L'Estonien est toujours 3e, à 22"3 du Japonais, et 35"3 devant Ogier. Dans le duel entre les pilotes M-Sport Ford, Gus Greensmith, 5e, devance toujours Adrien Fourmaux de 37"6. lire aussi Résultats de l'ES11 ES10 : Sleeping Warrior 1 (31,04 km) Le répit aura été de courte durée. Après une spéciale numéro 9 qui épargnait équipages et mécaniques, ce dixième secteur chronométré était à l'inverse un champ de pierres et de pièges en tout genre. Toujours offensif depuis ce samedi matin malgré son avance, Thierry Neuville est cette fois passé en mode gestion pour ne pas jouer avec le feu. Le Belge concède 10'' à Sébastien Ogier, auteur d'un deuxième scratch consécutif, mais va rejoindre le parc d'assistance de Naivasha avec 28''1 d'avance sur la Yaris de Katsuta, qui ne lui a repris que 0''8 dans cette ES 10. Toujours quatrième du général, Ogier accuse 37''6 de retard sur la troisième place de Tänak, soit vingt secondes de moins que ce matin au départ de l'étape. Fidèle à sa ligne de conduite depuis hier, Adrien Fourmaux a levé le pied dans ce chrono difficile. Il signe le huitième temps et reste sixième du général à la mi-journée. lire aussi Résultats de l'ES10 ES9 : Soysambu 1 (20,33 km) Sur la défensive depuis le départ afin de préserver sa Ford Fiesta et d'emmagasiner de l'expérience pour le futur, Adrien Fourmaux est passé à l'offensive dans cette neuvième spéciale. « Je savais qu'elle était moins cassante que les autres et que je pouvais me lâcher », commentait-il à l'arrivée, alors qu'il détenait le meilleur chrono provisoire. Seule alerte pour le Nordiste : une famille de babouins, « au moins une vingtaine », qui a traversé la piste devant lui. C'est finalement Sébastien Ogier qui a privé Fourmaux de son premier scratch en WRC. Le pilote Toyota s'est montré plus rapide de 4''2 et remporte sa première spéciale depuis celle d'ouverture courue jeudi à Nairobi. Pas de changement au général : Neuville, troisième de la spéciale, accentue encore son avance sur Katsuta (5e), contraint de s'arrêter pour laisser traverser des zèbres. « J'ai perdu beaucoup de temps mais c'était beau à voir. C'est un joli parc Safari ! », plaisantait le pilote Toyota. 28''9 séparent désormais Neuville et Katsuta. Ogier est 4e, Fourmaux 6e avant la dernière spéciale de boucl matinale, un long chrono de 31,04 km. lire aussi Résultats de l'ES9 ES8 : Elmenteita 1 (14,67 km) Thierry Neuville démarre la journée du bon pied. Leader depuis les soucis rencontrés vendredi en fin d'étape par Kalle Rovanperä, le Belge remporte la première spéciale du jour et conforte son avance sur Takamoto Katsuta, quatrième temps de ce secteur chronométré et désormais pointé à 26''5 de la Hyundai au classement général. Deuxième de cette spéciale, Sébastien Ogier reprend 2''3 à Ott Tänak. L'Estonien est toujours confortablement installé en troisième position, avec 51''3 d'avance sur le Français. Huitième temps, Adrien Fourmaux est sixième du général. lire aussi Résultats de l'ES8 lire aussi Le film de la 2e journée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles