Rallye - WRC - Monte-Carlo - Sébastien Ogier creuse l'écart sur Sébastien Loeb en tête du Rallye Monte-Carlo

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sébastien Ogier (Toyota) a fait la différence ce samedi lors des cinq spéciales du Rallye Monte-Carlo. Avant la dernière étape, dimanche, il possède 21''1 d'avance sur Sébastien Loeb (Ford M-sport). Parti de Monaco ce matin avec 9''9 de retard sur Sébastien Loeb (Ford M-sport), Sébastien Ogier (Toyota) est revenu en Principauté, au bout d'une longue journée composée de cinq spéciales tracées dans la région de Digne, avec 21''1 de marge sur son rival. Dans le Top 3 de chaque spéciale, auteur de deux scratchs (ES10 et ES11), le pilote Toyota a parfaitement maîtrisé son effort et il pourra contrôler la dernière étape, ce dimanche (67 km). lire aussi Programme/Résultats du rallye Comme au premier tour, la portion enneigée de la spéciale de Thoard représentait un gros challenge. Et une opportunité de faire des écarts. Pourtant équipé de pneus cloutés dans son package, Loeb optait pour des slicks à la dernière minute, dans l'espoir d'inverser une tendance qui lui était défavorable depuis le début de la journée. « On a tenté un coup mais Ogier a vu notre choix de pneus et il a adapté sa stratégie », commentait Loeb à l'arrivée de ce chrono. « Je pensais mettre des pneus neige (sans clous) mais quand j'ai vu que Loeb montait des pneus slicks sur sa Ford, je me suis calé sur lui, même si c'était un peu risqué vu les conditions », confirmait Ogier. lire aussi Le classement après l'ES13 Auteur du deuxième chrono derrière Kalle Rovanperä (Toyota), équipé lui de pneus neige, le pilote Toyota se montrait 16''1 plus rapide que son aîné. Au général, Ogier boucle donc la journée avec une belle avance. « Ça fait beaucoup maintenant », regrettait Loeb, qui aura donc perdu 31'' sur la journée. À la régulière, l'Alsacien n'a quasiment aucune chance d'aller chercher une 80e victoire en WRC. Craig Breen (Ford M-Sport) est troisième du général, à 1'26'' d'Ogier, mais Rovanperä revient fort (4e à 2'03). Victime d'une casse d'amortisseur, Thierry Neuville (Hyundai) est descendu en sixième position, à 1'10 de Gus Greensmith (Ford M-Sport).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles