Rallye - WRC - Monza - Elfyn Evans est leader au Rallye de Monza après la première journée, juste devant Sébastien Ogier

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·7 min de lecture
Rallye - WRC - Monza - Elfyn Evans est leader au Rallye de Monza après la première journée, juste devant Sébastien Ogier
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Elfyn Evans et Sébastien Ogier se livrent un duel intense pour la victoire au Rallye de Monza et le titre mondial. Le Gallois a terminé la première journée avec 1''4 d'avance sur le Français. Derrière, Thierry Neuville et Dani Sordo s'accrochent. ES7 : Grand Prix 1 (10,29 km) La première journée se termine sur le circuit de Monza avec comme l'indique le nom de la spéciale un parcours qui suit peu ou prou le tracé de l'ancien ovale puis du circuit actuel (avec des chicanes et des enchaînements de virages supplémentaires). Elfyn Evans et Sébastien Ogier, coéquipiers chez Toyota, poursuivent leur coude à coude. Cette fois le Gallois est devant pour un dixième à l'arrivée ! Il abordera la deuxième journée avec 1''4 d'avance au général sur le Français, qui assurerait son huitième titre avec un podium. lire aussi Résultats de l'ES7 et classement général Thierry Neuville (Hyundai) réalise le même temps qu'Ogier et reste à une vingtaine de seconde des leaders. Bonne opération pour Dani Sordo (Hyundai) qui signe le temps scratch, 2''2 devant Takamoto Katsuta (Toyota) et 3''6 devant Evans. L'Espagnol, quatrième du classement, revient à 8 secondes du Belge. Oliver Solberg (Hyundai) est lui à 50 secondes en cinquième position devant Takamoto Katsuta et Gus Greensmith (au-delà de la minute). Teemu Suninen (Hyundai) et Kalle Rovanperä (Toyota) ferment la marche des neuf WRC encore en course. ES6 : Cinturato 2 (14,49 km) Spécificité de ce rallye, les équipages parcourent la même spéciale deux fois de suite. Dominateur lors du premier passage, Elfyn Evans (Toyota) est devancé par Thierry Neuville (Hyundai) pour le temps scratch (3 dixièmes d'écart) mais, plus important, il récupère la tête du rallye puisque Sébastien Ogier (Toyota) lui concède 2''1. Le Français est désormais à 1''3 de son dernier rival pour le titre mondial. Il coifferait toujours une huitième couronne avec un tel résultat à l'arrivée dimanche. Mais attention, Neuville (désormais 3e à 21''5 d'Ogier) et Dani Sordo (s'il fait mieux que les 5 secondes perdues sur ce tronçon et pointe à 33 secondes au général) peuvent venir ''aider '' Evans (qui doit combler 17 points de retard) dans sa quête d'un premier sacre. lire aussi Résultats de l'ES6 Kalle Rovanperä (9e) continue d'assurer le coup pour Toyota au Championnat constructeurs. Derrière Oliver Solberg (Hyundai), toujours solide cinquième, Takamoto Katsuta (Toyota) creuse l'écart pour la sixième place devant Gus Greensmith (Ford Fiesta) et Teemu Suninen (Hyundai i20). ES5 : Cinturato 1 (14,49 km) Elfyn Evans a débuté l'après-midi, consacré à trois secteurs tracés sur et autour du circuit de Monza, de la meilleure manière possible. En une seule spéciale, aux multiples surfaces (dont de la terre et beaucoup de feuilles mortes), le Gallois a effacé quasiment tout son retard sur Sébastien Ogier : 5''7 repris en moins de quinze kilomètres. Désormais, seulement huit dixièmes séparent les deux prétendants au titre au classement général ! Derrière, Thierry Neuville tente de s'accrocher. Le pilote Hyundai avait même signé un excellent premier partiel mais il a été victime de problèmes de boîte de vitesses et termine à 1''2 d'Evans. lire aussi Résultats de l'ES5 Semblant indiquer une forme de balayage sur cette épreuve spécifiquement, des pilotes distancés le matin et s'élançant plus loin ont réussi de gros chronos. Dani Sordo échoue à seulement trois dixièmes d'Evans et offre un top 4 regroupé en moins de trente secondes au général. Takamoto Katsuta aurait pu lui aussi réaliser le temps scratch mais le Japonais a calé dans une épingle en fin de spéciale et termine à 5 secondes. Oliver Solberg (Hyundai) continue son bon début de rallye avec le quatrième temps (+ 3''8) et la cinquième place du classement (+49''6). ES4 : Costa Valle Imagna 2 (22,11 km) C'est la dernière spéciale de la journée dans les montagnes surplombant Monza (avant de retourner au circuit pour l'après-midi) et Sébastien Ogier continue son excellent parcours avec un troisième temps scratch en quatre spéciales. Elfyn Evans s'accroche et ne concède que neuf dixièmes (il avait remporté le premier passage d'un dixième seulement), son retard au classement général s'élevant à 6''5. lire aussi Résultats de l'ES4 Thierry Neuville, qui estime rouler à fond, est pourtant une nouvelle fois repoussé assez loin : 6''5 sur la spéciale et plus de 27'' au classement. Seules cinq voitures ont terminé ce secteur (Rovanperä et Katsuta en plus du trio de tête). Dani Sordo a, lui, dû interrompre son effort peu après le départ à cause d'une urgence médicale chez un spectateur qui a entraîné la neutralisation de la spéciale et l'application de temps forfaitaires pour le reste du plateau. ES3 : Gerosa 2 (10,96 km) Pour ce deuxième passage dans cette spéciale, les conditions s'améliorent avec un peu d'humidité et moins de brouillard. Comme au petit matin, Sébastien Ogier signe le meilleur temps. Cette fois il reprend 2''1 à Elfyn Evans qui faisait pourtant jeu égal avec lui sur le premier partiel. Au général, son avance est désormais de 5''6. Thierry Neuville retrouve le bon rythme et ne concède « que » 3''9 sur ce secteur mais son retard au général dépasse les 20 secondes sur le leader. Belle quatrième place d'Olivier Solberg (+ 5''6) malgré une grosse frayeur dans la deuxième partie de spéciale plus humide et piégeuse. lire aussi Résultats de l'ES3 Adrien Fourmaux, avec qui il était à la lutte, a eu moins de chance. Le pilote M-Sport a perdu le contrôle sa Ford Fiesta dans un double virage à gauche, un kilomètre avant l'arrivée. Après avoir tapé à l'arrière droit, la voiture a fait un tonneau avant de terminer se course de l'autre côté de la route, les roues avant sur la glissière de sécurité et l'arrière dans le ravin. Spéciales sans histoire pour Greensmith, Katsuta, Suninen, et Rovanperä qui sont dans cet ordre au classement général. ES 2 : Costa Valle Imagna (22,11 km) L'humidité matinale ambiante rend toujours la route glissante et une nappe de brouillard réduit la visibilité sur une partie de la spéciale. Très efficace dans la descente vers l'arrivée, Evans signe le scratch devant Ogier, qui ne cède qu'un dixième à son équipier. Le Français conserve donc la première place du général avec 3''5 de marge. lire aussi Résultats de l'ES2 Derrière, Neuville prend cette fois le dessus sur Sordo et lui prend la troisième place du classement provisoire. Mais le Belge pointe déjà à 16''8 d'Ogier ! Solberg signe à nouveau la cinquième performance, devant un Fourmaux qui regrette d'avoir misé sur des gommes tendres. 1''9 sépare le Suédois du Français au général.

ES1 : Gerosa 1 (10,96 km) Tracée dans les montagnes de l'arrièe-pays milanais au petit matin, cette spéciale d'ouverture se déroule sur une route légèrement humide par endroits. Comme il l'avait annoncé avant le départ, Sébastien Ogier a décidé de partir fort et de se faire plaisir, même si la victoire n'est pas impérative pour lui. Le Français signe le meilleur chrono en 6'42''8. Son dernier rival pour le titre, Elfyn Evans, pointe juste derrière, à 3''6, mais cela ne suffit évidemment pas pour le Gallois qui doit à la fois s'imposer et espérer un faux-pas de son équipier. lire aussi Résultats de l'ES1 Les Hyundai de Sordo (à 6''2) et Neuville (8''2) sont légèrement en retrait. Seul pilote à avoir opté pour un panache de gommes tendres (4) et dures (2) pour cette boucle de quatre spéciales, alors que tous les autres sont chaussés de gommes dures, Adrien Fourmaux signe le 6e temps, à 11''3, juste derrière l'étonnant Oliver Solberg. Comme attendu, Toyota a demandé à Rovanperä d'assurer le titre constructeurs et le Finlandais lâche 17''5 dans ce premier chrono. Neuville deuxième du shakedown derrière Rovanperä lire aussi Les clés du duel Ogier-Evans pour le titre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles