Rallye - WRC - Sardaigne - Rallye de Sardaigne: Thierry Neuville coiffe Sébastien Ogier pour sept dixièmes

L'Equipe.fr
L’Equipe
Le Belge Thierry Neuville a battu Sébastien Ogier dans la dernière spéciale du rallye de Sardaigne, s'adjugeant sa troisième victoire de la saison pour seulement sept dixièmes.

Rallye - WRC - Sardaigne - Rallye de Sardaigne: Thierry Neuville coiffe Sébastien Ogier pour sept dixièmes

Le Belge Thierry Neuville a battu Sébastien Ogier dans la dernière spéciale du rallye de Sardaigne, s'adjugeant sa troisième victoire de la saison pour seulement sept dixièmes.

Le Belge Thierry Neuville a battu Sébastien Ogier dans la dernière spéciale du rallye de Sardaigne, s'adjugeant sa troisième victoire de la saison pour seulement sept dixièmes. Tout s'est joué sur la dernière spéciale sablonneuse de ce rallye de Sardaigne. Parti avec huit dixièmes de retard sur Sébastien Ogier, Thierry Neuville (Hyundai i20) a pris tous les risques et fini par remporter ce duel extrêmement serré, pour sept dixièmes seulement. Le Belge conforte donc sa place de leader du classement des pilotes avec 27 points d'avance sur Ogier. Esapekka Lappi (Toyota Yaris) est troisième à 1'56"3,  devant le Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai) et le Norvégien Mads Ostberg (Citroën). Il s'agit de la neuvième victoire de Neuville en WRC, la deuxième en Sardaigne après 2016 et la neuvième en carrière. Neuville et Ogier se sont livré un duel intense tout au long du week-end, qui a connu son apogée ce dimanche sur les quatre dernières spéciales. Ogier n'a signé que quatre scratch, le dernier sur l'ES14, samedi. Neuville, lui, a dominé neuf spéciales, dont les six dernières. «J'ai vraiment tout donné, a déclaré le Belge à l'arrivé, fou de joie. Je tiens à remercier toute l'équipe qui m'a fourni une voiture parfaite pendant tout le week-end. Ce n'était pas évident de partir premier sur la route vendredi même si les conditions nous ont aidé.» «On a perdu une bataille mais clairement pas la guerre» «C'est comme ça, ce sont quand même de bons points pour le championnat», a de son côté relativisé le quintuple champion du monde français. «On a perdu une bataille mais clairement pas la guerre: il reste 6 rallyes, ça n'est pas l'heure de paniquer et il y a des rallyes sur lesquels Thierry sera désavantagé», a affirmé le pilote M-Sport Ford. «On peut encore revenir», a assuré Ogier. Ott Tänak, huitième du rallye sarde, conserve la troisième place du classement général mais pointe désormais à 70 points de Neuville et 43 d'Ogier, qui ont tous deux décroché trois succès en 2018.

À lire aussi