Rallye - WRC - Sardaigne - Sébastien Ogier : « S'il se passe des choses, ça peut nous aider »

·3 min de lecture

Sébastien Ogier n'aura qu'une infime chance de jouer la victoire ce week-end en Sardaigne où il ouvrira la route. Mais le leader du championnat du monde de rallye espère que, vu le profil de l'épreuve italienne, certains faits de course (casses, crevaisons...) lui bénéficieront. En tête du championnat du monde pour deux points devant son coéquipier de chez Toyota Elfyn Evans, Sébastien Ogier se retrouve une nouvelle fois en position de balayeur ce week-end en Sardaigne. Une situation particulièrement pénalisante sur les routes italiennes. Quatrième du shakedown jeudi à 1''2 de la Hyundai de Thierry Neuville (Ott Tanäk a fini 2e à 0''9), le septuple champion du monde tente d'en faire abstraction et glisse que quelques particularités (passages cassants, pneus mis à rude épreuve) peuvent, peut-être, chambouler le scénario du week-end. lire aussi calendrier/classement « Où placez-vous la Sardaigne en termes de balayage et de difficulté à ouvrir la route ?
Plus les conditions sont sèches, comme ici, plus le balayage est marqué. Si on le cumule à un profil technique, lent avec beaucoup de relances, ça coûte beaucoup de temps. Je mets la Sardaigne toujours dans le top 3 avec l'Australie et le Mexique. Au Mexique, on s'en sort mieux parce qu'il y a moins de puissance avec l'altitude, les autres peuvent moins utiliser le grip. Ici, c'est un peu mission impossible. On regarde les points (au championnat), on est en tête, c'est le principal. Après, c'est le refrain habituel, je ne vais pas me répéter. Vous savez déjà ce que je pense de cette situation (sourire). L'âge (47 ans) m'aide à prendre du recul... On laisse passer l'orage. « J'essaie de me concentrer sur moi-même » Est-ce que vous vous êtes fixé un retard sur le leader qui vous satisferait vendredi soir ?
Plus qu'un écart, c'est surtout la position qui compte après la première journée si on veut avoir une chance de faire quelques temps et de remonter un petit peu. Il ne faut surtout pas se retrouver dans les premiers le samedi. En termes d'écart, quand on voit les conditions en reconnaissances, si je suis dans la minute du leader le vendredi soir, c'est correct. J'essaie de me concentrer sur moi-même. De faire abstraction des temps et de faire au mieux avec les conditions que j'aie. Et on fera le bilan vendredi soir. « À la régulière, on ne peut pas espérer beaucoup du week-end » Le rallye a évolué par rapport à l'an dernier, son QG est passé à Olbia entre autres. Cela change-t-il les choses ?
Déjà, il n'y a plus cette magnifique Power Stage (la dernière spéciale du rallye qui rapporte des points de bonus) et elle ne va pas nous manquer pour être honnête (rire). C'était un beau rallye-raid et on sait qu'elle nous convenait pas forcément vu le design de la Toyota. Donc c'est pas mal qu'elle ne soit plus là. Globalement, c'est un parcours assez sympa mais comme souvent il y a quelques sections cassantes. Par exemple, dans l'ES2, il y a deux kilomètres tracés au bulldozer il y a quelques jours, on se demande un peu pourquoi parce qu'il y a plein de belles routes autour... Là, on se retrouve dans un chemin de chèvres avec des gros blocs partout, ces sections-là ressemblent à du casse-voitures. Après, peut-être que c'est voulu pour mettre un peu plus d'action. lire aussi Toute l'actu du rallye Après le rallye du Portugal, le comportement des pneus suscite-t-il quelques interrogations ?
Ici, c'est plus difficile pour les pneus car c'est un terrain plus agressif, plus abrasif donc il y a quelques inquiétudes à ce niveau, oui. Mais nous, de toute façon, à la régulière, on ne peut pas espérer beaucoup du week-end donc s'il se passe des choses - et qu'on n'est pas touchés - ça peut nous aider à envisager quelques points. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles