Real-Barça (2-0) - Madrid s'adjuge le Clasico et la place de leader

Goal.com
Le Real Madrid est venu à bout du FC Barcelone ce dimanche, lors du Clasico. Les Madrilènes passent devant leur adversaire du soir au classement.
Le Real Madrid est venu à bout du FC Barcelone ce dimanche, lors du Clasico. Les Madrilènes passent devant leur adversaire du soir au classement.

25 matches joués et seulement deux petits points d'écart au classement. Les Barcelonais sont leaders avec 55 points. Les Madrilènes, eux, sont dauphins, et en comptent 53. C'est dans ce contexte particulier que s'affrontaient le Real Madrid et le FC Barcelone, ce dimanche soir, sur la mythique pelouse du Santiago Bernabeu. Autant dire que la pression promettait d'être rendez-vous, comme souvent dans le Clasico, cette affiche qui vend du rêve à tous les amoureux de football. 

Thibaut Courtois permet au Real de rester dans le match

Durant le premier acte, les deux équipes étaient portées vers l'offensive, et tentaient chacune de développer leur jeu. Si les débats étaient relativement équilibrés entre Madrilènes et Barcelonais, ce sont bien les seconds cités qui se procuraient les opportunités les plus chaudes, mais se heurtaient à un Thibaut Courtois décisif. La première mèche était allumée par Antoine Griezmann, mais le Français manquait sa reprise de volée du droit qui fleurtait avec le cadre (21e). 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Après ce manqué de l'ancien des Colchoneros, Thibaut Courtois devait s'employer pour détourner une frappe enroulée d'Arthur. D'une belle parade, le Belge repoussait en corner et mettait en échec le Brésilien (33e). Plus incisifs dans les derniers mètres, les Barcelonais revenaient à la charge six minutes plus tard. Cette fois, c'était au tour de Lionel Messi de se distinguer. Malheureux, le maître à jouer du Barça buttait lui aussi sur le portier de la Maison Blanche (39e). La décision n'était pas encore faite. 

Le Real sort les muscles au retour des vestiaires 

Au retour des vestiaires, Isco était tout proche d'ouvrir le score. Trouvé à l'entrée de la surface de réparation, l'international espagnol croyait délivrer le Santiago Bernabeu d'une frappe pure du pied droit qui prenait la direction de la lucarne (56e), mais Marc-André Ter Stegen faisait l'arrêt qu'il fallait, main opposée. Mieux entré dans sa période, le Real poussait durant les minutes suivantes. Karim Benzema, habile dans la construction du jeu, manquait une énorme occasion (62e), lequel voyait sa reprise de volée du pied droit mal dosée passer au dessus des cages. Chaude alerte sur le but du FC Barcelone, qui reculait dangereusement... 

Alors que les débats se faisaient de plus en plus animés, à l'image d'un Martin Braithwaite, fraîchement entré en jeu, qui passait proche de tromper Thibaut Courtois sur son premier ballon, c'est Vinicius Junior qui faisait chavirer l'enceinte du Real Madrid. Trouvé sur son aile gauche, le Brésilien voyait sa frappe à bout portant contrée par Gérard Piqué et ouvrait le score non sans une certaine réussite (71e). Madrid était devant, au score et au classement. En toute fin de rencontre, Mariano Diaz, pour son premier ballon, lors de sa première apparition en Liga cette saison, doublait la mise (90e). La fête promet d'être belle dans la capitale espagnole ! 

À lire aussi