Real Madrid - Jorge Jesus confiant pour la pépite Reinier

Entraîneur de la future recrue du Real Madrid à Flamengo, Jorge Jesus est catégorique : malgré ses 17 ans, Reinier a déjà de grosses qualités.
Entraîneur de la future recrue du Real Madrid à Flamengo, Jorge Jesus est catégorique : malgré ses 17 ans, Reinier a déjà de grosses qualités.

Il y a eu Vinicius Junior et Rodrygo ces derniers mois, il y aura bientôt Reiner. Habitué à s'attacher les services de jeunes pépites brésiliennes, le Real Madrid pourra en effet prochainement comptert sur la jeune pépite de Flamengo. Âgé de 17 ans, le milieu de terrain, star en devenir, s'apprête à rejoindre la Maison Blanche contre un chèque de 30 millions d'euros le 19 janvier prochain, soit le jour de sa majorité. Une recrue très attendue dans la capitale espagnole. 

Si Reinier, qui a déjà passé les différents examens médicaux, ne s'engage pas tout de suite en faveur de l'équipe entraînée par Zinédine Zidane, c'est que le Brésilien est actuellement retenu par sa sélection, qui tente de se qualifier pour les jeux de Tokyo. En attendant son arrivée officielle, Jorge Jesus, son entraîneur à Flamengo, a dit tout le bien qu'il pensait de lui ce dimanche, dans un entretien accordé à Marca. 

"Il joue comme s’il était un joueur de 22 ans"

"Il n’a que 17 ans mais a physiquement des caractéristiques inhabituelles. Techniquement, il est très fort et dans ce domaine, il a cinq ans d’avance, il joue comme s’il était un joueur de 22 ans en termes d’émotion et d’intelligence", a-t-il expliqué avant de le comparer à João Félix. "Maintenant, il doit grandir, ce n’est pas João Félix, ils sont différents. Le Portugais a plus de caractéristiques de buteur, alors que Reinier a une technique individuelle très forte", a ajouté l'entraîneur. 

Rappelons que malgré son talent évident, le Real Madrid a une stratégie à long terme en tête pour Reinier, qui sera donc intégré à la Castilla plutôt que d'arriver directement dans l'équipe première, bien qu'il soit suivi de près par Zinedine Zidane. Prudence. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi