Le Real Madrid et l'Olympiakos recollent en tête de l'Euroligue, l'Étoile Rouge reste à l'affût

Le Real Madrid et l'Olympiakos recollent en tête de l'Euroligue, l'Étoile Rouge reste à l'affût

À la faveur d'une victoire écrasante sur le Maccabi Tel Aviv (98-65), le Real Madrid a repris la tête de l'Euroligue, à égalité de points avec cinq autres équipes, dont l'Olympiakos qui a expédié Milan (82-66). Victorieuse à Valence (77-75), l'Étoile Rouge de Belgrade reste au contact dans la course au Final 8.

Les spectateurs du WiZink Center de Madrid ont assisté à une véritable correction vendredi soir. Le Real a écrasé le Maccabi Tel Aviv (98-65) pour porter son bilan à 11 victoires et 6 défaites et revenir à hauteur des leaders d'Euroligue.

Emmené par le Bosnien Dzanan Musa (18 points) et les Français Petr Cornelie (18) et Guerschon Yabusele (16), le champion d'Espagne a infligé un 22-7 au club israélien dans le premier quart. Les visiteurs ne sont jamais parvenus à revenir dans le match tant le Real a impressionné de justesse. 53,8 % d'adresse à 2 points, encore plus à 3 points (54.5 %), les Madrilènes étaient sur un nuage et ont continué leur démonstration pour s'imposer tranquillement par 33 points d'écart. Avec cette défaite, le Maccabi Tel Aviv tombe à la place 9e au classement.

L'Olympiakos imite le Real, l'Étoile Rouge tout en gestionLes Grecs de l'Olympiakos ont eux aussi remporté leur confrontation face à l'Olimpia Milan sans être trop inquiétés. Menés 8-5 par les Italiens en début de rencontre, les coéquipiers de Moustapha Fall, passé par l'Asvel, battu plus tôt dans la soirée à Istanbul (72-78), n'ont ensuite plus jamais couru au score.

L'Américain Alec Peters, 16 points et 5 rebonds, a conduit les siens vers la victoire. Devant de six longueurs à la mi-temps, l'Olympiakos a appuyé au retour des vestiaires en faisant la différence dans le troisième quart-temps (15-6). Les Grecs ont géré la fin de match pour s'imposer 82-66 et reprendre la tête de l'Euroligue (11 victoires, 6 défaites).

De son côté, l'Étoile Rouge de Belgrade est allée battre Valence sur son parquet (75-77). Filip Petrusev, pivot de 22 ans, a inscrit 25 points et pris 9 rebonds pour conduire son club à la victoire. Son compatriote et meneur Nemanja Nedovic l'a bien trouvé (6 passes) et a aussi scoré (19 points). La rencontre s'est jouée au début du dernier quart-temps, au moment où les Serbes ont pris le large (+9) avant de gérer la fin de match. Valence reste 13e et l'Étoile Rouge (10e) porte son bilan à 9 victoires et 8 défaites à l'issue de la 17e journée.