Real Madrid - Polémique : Les explications de Gareth Bale sur son calvaire à Madrid !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Transféré au Real Madrid en 2013 pour un prix astronomique de 100M€, Gareth Bale n’a pas connu que des bons moments au sein de la Casa Blanca. Un calvaire sur lequel il est d’ailleurs revenu.

De la BBC, il ne reste aujourd’hui que Karim Benzema au Real Madrid. Tandis que Cristiano Ronaldo est parti à la Juventus, Gareth Bale n’est lui plus en odeur de sainteté au sein de la Casa Blanca, où il est pourtant sous contrat jusqu’en 2022. En effet, pour le Gallois, l’aventure madrilène a tourné au cauchemar, notamment à cause de l’accumulation de polémiques et d’une relation tendue avec Zinedine Zidane. Recruté à prix d’or par le Real Madrid, Bale n’a ainsi pas forcément été la star attendu par les Merengue. Et face à toute cette situation, le joueur de 31 ans a dû s’exiler pour retrouver le sourire. Cette saison, il a ainsi été prêté à Tottenham, son ancien club, et visiblement, on ne devrait plus le revoir sous le maillot du Real Madrid, qui ne compte clairement pas sur lui pour l’avenir.

« A Madrid, ils attendent de toi que tu sois un Galactique »

Entre Gareth Bale et le Real Madrid, cela tourne donc au fiasco. Mais comment en est-on arrivé là ? A l’occasion d’un entretien accordé au Times, le Gallois s’est confié sur ses différentes difficultés rencontrées lors de son aventure au sein de la Casa Blanca. Bale a alors évoqué divers points, assurant : « Il y a eu des hauts et des bas. Le fait est qu’à Madrid, ils attendent de toi que tu sois un Galactique. Ils attendent que tu fasses…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles