Real Madrid, la réponse de Courtois aux critiques : "Je n'ai jamais perdu confiance en moi"

Arrivé au Real Madrid il y a un an et demi, Thibaut Courtois traverse une période délicate. L'international belge, élu meilleur gardien de la Coupe du monde 2018 en Russie, assure avoir conservé la confiance.

France-Moldavie : les Bleus qualifiés pour l'Euro 2020 si...

"Au final, je n'ai jamais perdu confiance en moi, je ne me suis jamais senti mal", a-t-il expliqué dans le cadre du rassemblement de sa sélection. "Avant le match de Bruges, quand on a commencé à me critiquer, nous avions gagné 0-1 à Séville et restions sur un 0-0 face à l'Atlético, qui sont deux terrains difficiles. Un clean-sheet, c'est pourtant le travail de toute une équipe, pas seulement le gardien de but. Nous sommes onze quand nous attaquons et onze quand nous défendons".

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"J'écoute les critiques quand elles sont constructives"

Sorti à la mi-temps contre Bruges après avoir, encaissé deux buts (2-2), le gardien de la Maison Blanche n'a pas oublié cette soirée difficile. "Oui, c’est vrai qu’après un match difficile, je suis tombé malade", a-t-il continué, expliquant que le fait de se rendre en Belgique pour retrouver la sélection a été salutaire dans cette période.

Thibaut Courtois Real Madrid 2019-20
Thibaut Courtois Real Madrid 2019-20



"C’est vrai que la presse est plus exigeante (avec moi)", a continué Thibaut Courtois. "On parle beaucoup de Madrid, il faut remplir chaque jour dix pages de journaux qui ne parlent que de Madrid. Mais déjà quand j'était à l’Atleti" il fallait gagner, quand j'étais à Chelsea, il fallait gagner, ça ne change pas, à Madrid c'est aussi ça".

Thibaut Courtois l'assure : il accepte la critique. Quand elle est constructive. "La critique constructive de ceux qui savent que je vais les écouter : mes entraîneurs, mes coéquipiers et s’il y a quelqu'un de l'extérieur qui dit quelque chose qui peut m'intéresser, évidemment. Mais sinon, recevoir des critiques de personnes qui n’ont jamais été dans un but est plus difficile parce que le poste de gardien de but est quelque peu compliqué".

À lire aussi