Real Madrid, Zidane louange Joao Felix et est solidaire de Valverde

Tenant à souligner l'apport de chaque membre du Real Madrid, Zidane est aussi resté lucide, après le sacre en finale de la Supercoupe, dimanche soir.
Tenant à souligner l'apport de chaque membre du Real Madrid, Zidane est aussi resté lucide, après le sacre en finale de la Supercoupe, dimanche soir.

Zizou a notamment été sondé sur le jeune virtuose des Colchoneros, Joao Felix : "Je n'ai aucun doute sur sa qualité. "Il est l'un des meilleurs joueurs pour l'avenir et le présent. Je ne sais pas s'il fait partie des trois premiers, mais c'est un grand joueur", a-t-il déclaré.

Dybala va toucher le jackpot à la Juventus

Zidane avait aligné cinq milieux de terrain contre Valence en demi-finales, mais le coach français a refusé de révéler ses plans pour la finale. "Je ne dirai pas comment nous allons jouer. L'important n'est pas la formation mais plutôt ce que nous faisons quand nous avons le ballon. Parfois, vous pensez à jouer d'une manière différente de la façon dont vous le faites habituellement. Nous avons fait de bonnes choses en équipe, c'est ce qui compte."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le nouveau format de la Supercopa a été largement débattu, mais Zidane était simplement heureux d'être impliqué. "Nous avons accepté le changement et nous avons eu la chance de pouvoir jouer dans la compétition. C'est un autre titre et nous voulons le gagner. Pour moi, c'est une joie d'être en Espagne, de vivre dans un pays où les gens aiment la vie et le football", a-t-il déclaré.

Le Français a connu jusqu'à présent beaucoup de succès dans sa carrière d'entraîneur. "Je me sens comme un meilleur entraîneur, je me vois bien, en train de m'améliorer. C'est la vie, nous apprenons des situations. Des gens, de tout ce qui vous entoure. J'écoute tout le monde et cela fait de moi un meilleur entraîneur et une meilleure personne. J'accepte que tout le monde pense ce qu'il veut [mais] je suis content de ce que je fais".

L'entraîneur de Barcelone Ernesto Valverde est sous pression après la défaite face à l'Atletico en demi-finales et Zidane estime que cela fait partie de la vie d'un entraîneur. "Ce que Valverde traverse arrive à tous les entraîneurs. Cela ne changera pas. Dans l'autre demi-finale, je pensais que Barcelone allait gagner, mais l'Atletico a très bien joué. Jusqu'à la dernière minute, tout peut arriver."
 

À lire aussi