Real Madrid, Zidane : "Maintenant, le Barça va être champion et le Real ne vaut rien..."

Zinédine Zidane n'attend pas Karim Benzema dans un registre de pur numéro 9 comme il l'a expliqué avant le match face au FC Séville.

La défaite lors du Classico face au FC Barcelone ce dimanche soir a laissé des traces du côté du Real Madrid. Les choix de Zinedine Zidane et notamment celui de titulariser Gareth Bale ont été énormément critiqué par la presse. Si les Merengue ont été rejoint en tête de la Liga par les Blaugrana, ils comptent un match en moins et ont toujours leur destin en main pour remporter le titre. Zinedine Zidane a ironisé sur les critiques à son encontre et vis-à-vis de son équipe après le Classico.

"Ce sont des choses qui arrivent. C'était le match qu'il aurait mieux valu ne pas perdre, mais au final ce sont que trois points. Et demain, il y a trois points en jeu. Nous pensons au match de demain. Avec tout ce qu'il se dit... Chacun peut penser ce qu'il veut. Maintenant, le FC Barcelone va gagner le championnat et le Real Madrid ne vaut rien mais tu sais très bien que ce n'est pas comme ça. Nous ne pouvons pas éviter cela. Demain ce sont trois points en plus. Je l'ai dit aux joueurs, nous n'allons rien changer. Nous allons aller de l'avant. Je ne me sens obligé de rien, mais nous allons tenter de remporter le championnat. Mon obligation est de donner le maximum chaque jour, après dans le football on ne sait jamais rien. Nous avons notre destin en main et ne dépendons de rien", a éclairci Zinedine Zidane en conférence de presse.

L'entraîneur du Real Madrid a de nouveau répondu à la polémique sur le cas Gareth Bale : "Il était à 100%, il me le disait. Avant le match, il était en parfaite condition, il s’entraînait normalement. Ce sont des choses que l’on ne peut empêcher. Il voulait jouer et quand vous avez une blessure très longue, c’est difficile. Je sais par expérience que le temps de récupération n’est pas le même. Il a d’autres gênes, je sais ce qu’il pense. Ce n’est pas grand-chose et nous attendons qu’il revienne rapidement. Je referais la même chose parce qu’il s’entraînait normalement. Ça s’est passé comme ça, tu ne peux pas l’empêcher. Je crois ce que me disent les joueurs. Nous ne sommes pas contents, mais ce n’est pas grand-chose".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages