Le Real avec Monaco en tête du classement de l'Euroligue, Berlin enchaîne

Le Real avec Monaco en tête du classement de l'Euroligue, Berlin enchaîne

Large vainqueur sur le parquet de l'Étoile Rouge de Belgrade (79-59) mardi soir, le Real Madrid a rejoint Monaco en tête de classement de l'Euroligue. Berlin a enchaîné une troisième victoire tandis que Vitoria a été battu à Munich (79-92).

Il n'y aura peut-être plus que deux co-leader d'Euroligue - trois maximum si Barcelone s'impose à Villeurbanne mercredi (20 heures) - à l'issue de la 18e journée, la première de la phase retour. En même temps que l'AS Monaco l'emportait sur le fil à domicile contre l'Olympiakos (64-60), le Real Madrid se baladait chez l'Étoile Rouge de Belgrade (79-59), porté par son pivot Walter Tavares, auteur d'un double-double (17 points, 12 rebonds, 35 d'évaluation).

Une prestation de choix tandis que les Français du club merengue ont été de plutôt bons lieutenants, à l'image de Petr Cornelie (12 points, 5 rebonds), de Vincent Poirier (5 points, 4 rebonds) ou encore de Guerschon Yabusele (8 points). Seul Fabien Causeur n'a pas pesé (0 point en 13 minutes) alors que Cornelie a fini la rencontre avec un + /- (variation du score quand le joueur est sur le terrain) de 33, le meilleur de la partie.

lire aussi : Tous les résultats de la 18e journée de l'Euroligue

Luwawu-Cabarrot meilleur marqueur mais battu

S'il a fini meilleur marqueur de Milan (16 points), l'ailier Timothé Luwawu-Cabarrot n'a pas pu empêcher la défaite de son équipe chez l'Alba Berlin (63-83), qui a ainsi enchaîné une troisième victoire sur la scène européenne, celle de la relance ayant été acquis avant la nouvelle année, chez l'Asvel (91-79).

Alors que les Basques pouvaient espérer revenir à hauteur du Real et de la Roca Team, Vitoria a payé une très mauvaise entame chez le Bayern Munich (34-24, 10e) et concédé ainsi une septième défaite cette saison (92-79), malgré les 21 points de Markus Howard.

lire aussi : Le classement

Bologne perd gros

Dans la lutte pour la qualification pour les play-offs, la Virtus Bologne a perdu très gros en s'inclinant à domicile face à Kaunas (77-87). Un revers en mode double-peine puisque le club italien a perdu ses deux matches de saison régulière contre les Lituaniens, et accuse désormais deux victoires de retard sur ces derniers (7e). Et la 8e place, que visera l'Anadolu Efes Istanbul (à Valence) et le Maccabi Tel Aviv (contre le Barça) mercredi, pourrait se trouver à deux victoires également.

Fenerbahçe se reprend

Après une sale période, et une série de cinq défaites, le Fenerbahçe Istanbul a redressé la tête sur le parquet du Panathinaïkos. Une prolongation a toutefois été nécessaire à Athènes afin de départager les deux équipes (88-94, a.p.), pliée par Nigel Hayes-Davis, auteur de 24 points avec un temps de jeu très conséquent (43 minutes). En tête une très large partie de la rencontre, le Pana a gobé 26 rebonds offensifs (!), en vain.

lire aussi : L'actualité du basket

Le résumé de Monaco - Olympiakos