Real: une sanction clémente pour Valverde après son expulsion face à l'Atlético

En fauchant volontairement Alvaro Morata dimanche soir, alors que l'attaquant partait seul au but à la 116e minute de la finale de la Supercoupe d'Espagne, Federico Valverde a probablement permis au Real de remporter le trophée face à l'Atlético, puisque les Merengue se sont imposés aux tirs au but au terme d'un match nul (0-0). Mais le geste du milieu uruguayen - évidemment expulsé - a fait débat, certains saluant un juste sacrifice, d'autres dénonçant une négation du football.

Pour les instances espagnoles, ce tacle n'était semble-t-il ni grave, ni dangereux. Trois jours après la rencontre, Valverde vient en effet d'être fixé sur sa sanction: une suspension d'un match, pas plus. Le milieu ne manquera donc que la réception du FC Séville, samedi en Liga.

De l'antijeu selon l'arbitre, rien de plus

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Marca explique que le rapport de l'arbitre a probablement joué en faveur de l'Uruguayen. "A la 116e minute, le joueur Federico Valverde a été expulsé pour le motif suivant: renverser un adversaire en le privant ainsi d'une occasion manifeste de but", a écrit l'officiel, sans évoquer l'éventuelle dangerosité du tacle par derrière.

Après la finale, l'entraîneur de l'Atlético Diego Simeone s'était en tout cas montré compréhensif. "Je pense que le prix d'homme du match (décerné à Valverde) est mérité parce qu'il a gagné la rencontre sur cette action, avait soufflé le coach. Je lui ai dit que j’aurais fait la même chose à sa place et de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi