Rebellion veut lutter contre Toyota cette saison

Jamie Klein
motorsport.com

Rebellion s'est rapproché de Toyota le mois dernier lors du Prologue disputé à Barcelone.

a réussi à s'approcher à 0"267 de la TS050 de tête dans la dernière séance. Cette performance a donné à Bouhadra l'espoir que son équipe puisse se battre pour des victoires à la régulière cette saison, avec en toile de fond le nouveau système de handicaps créé pour permettre aux équipes privées et aux technologies non hybrides de lutter contre Toyota.

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 - Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 - Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez <span class="copyright">FIA WEC</span>
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 - Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez FIA WEC

FIA WEC

Menezes, qui fera partie du line-up de Rebellion, réduit à une voiture pour le début de saison, a lui aussi exprimé ses espoirs de voir le nouveau règlement aider à accélérer le processus permettant aux privés de se rapprocher des Toyota.

"Nous espérons que l'EoT réduira [l'écart] un peu plus vite", a déclaré l'Américain à Motorsport.com. "L'an dernier, le WEC a fait un bon travail mais ça a pris trop de temps, et nous n'étions pas encore au niveau espéré. Si nous pouvons faire en deux courses ce qu'il a fallu un an pour accomplir, nous pourrons avoir une belle compétition, et c'est important pour la discipline. Ce que nous voulons, c'est nous battre pour Le Mans."

Lire aussi :

Toyota mettra son Hypercar en piste en juin 2020

L'Américain ajoute que les deux jours d'essais à Barcelone étaient vitaux pour Rebellion afin d'ajuster son ensemble, après avoir implémenté une évolution aérodynamique majeure au Mans : "Nous faisons des progrès par rapport à la fin de saison dernière. Nous connaissions nos problèmes et nous avons réussi à les identifier, pour voir où se situe notre performance. Honnêtement, on a vu plusieurs fois la saison dernière, quand nous parvenions à faire fonctionner la voiture, que nous étions là. Nous avons besoin de plus souvent y parvenir. Les essais aident, il faut débloquer la performance maximale de cette voiture."

Bouhadra a cependant prévenu qu'après 18 mois de développement sur la R-13, il n'y a plus beaucoup de performance à extraire de la voiture dessinée par Oreca : "La voiture commence maintenant à être à la limite. Nous l'avons vu au Mans quand nous avons changé la puissance de la voiture, nous avons cassé [plusieurs fois] le moteur. Trop pousser la voiture commence à créer un manque de fiabilité, nous ne voulons pas cela."

À lire aussi