Pour que la recherche marque des points, les sportifs professionnels répondent à l'appel du Téléthon

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

Quand il faut faire preuve de solidarité, le monde sportif répond souvent présent. Cette année encore, ils seront nombreux à "mettre le muscle sain au service du muscle malade", selon l’expression de Gérard Holtz. Les fédérations françaises de football, hockey, badminton ou encore tennis de table organisent chacune des défis sportifs à relever à la maison, comme le challenge "Bondis plus haut", auquel a participé la boxeuse multi-médaillée Sarah Ourahmoune: "J’ai proposé un live sur les réseaux sociaux dont le but était de réaliser 12 rounds de 2 minutes de corde à sauter". Une séance de sport qui permet de sensibiliser les spectateurs: "J’ai profité de ce live pour parler des actions du Téléthon, d’expliquer l’importance de soutenir les malades, leurs familles et les chercheurs. Les gens sont à l’écoute, ils se disent qu’ils transpirent pour la bonne cause". Et selon la championne, ce mode de sensibilisation est efficace: "J’ai eu de bons retours, avec des personnes qui ont découvert le sujet et qui vont faire un don, et d’autres qui soutenaient déjà la recherche et vont continuer".

Jusqu’à ce dimanche,...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi