Record du monde pour Stève Stievenart, premier nageur au monde à boucler la double Triple couronne

Le Français Stève Stievenart est devenu ce jeudi en Californie le premier nageur au monde à réaliser la double Triple couronne après son aller-retour Los Angeles - Santa Catalina.

Après avoir battu en novembre dernier le record de la traversée de La Manche la plus tardive, Stève Stievenart a fait encore plus fort ce jeudi en devenant le premier nageur masculin au monde à boucler une double Triple couronne. Le Français, qui avait déjà défié La Manche en mode aller-retour (Two ways) en août 2020 et fait le tour de Manhattan deux fois en août 2021, a conclu cette double Triple couronne par un aller-retour Los Angeles - Santa Catalina (environ 70 km), troisième acte qui manquait à son palmarès.

lire aussi

Long format : Steve Stievenart, le ch'ti phoque

Stievenart, qui avait fait Santa Catalina - Los Angeles (one way en 13h41) en février dernier, a nagé pendant 28h45'48. Dans cette quête de la double triple couronne, il a devancé le Mexicain Graco Morlan et l'Américain Joe Zeimatis, lesquels sont aussi en lice pour ce défi mais il leur manque à ce jour une des trois traversées en mode Two ways.

Le nageur de Wimereux, surnommé Steve le Phoque, est parti de Los Angeles mercredi matin à 07h00 heure locale (16h00 heure française) pour arriver ce jeudi à 11h45 (20h45 HF) à Smuggler's Cove, plage de la péninsule de Palos Verdes. Il s'est affairé pendant 15h51'01 à l'aller (Los Angeles - Santa Catalina) dans des conditions compliquées (vent fort et courant) et 12h54'47 au retour. À l'aller, il a d'ailleurs failli abandonner deux fois.

« Je suis hyper heureux mais j'avoue que c'était raide, nous a confié Stève Stievenart quelques minutes après son arrivée. L'aller a été très difficile, à cause du mauvais temps, du vent et d'un courant fort... J'ai failli abandonner deux fois. J'ai tellement forcé dans les vagues que j'ai développé une grosse tendinite à l'épaule et une douleur intense à un poignet. J'avais le couteau entre les dents et j'ai réussi avec l'aide de la méditation à canaliser la douleur. J'ai géré jusqu'au bout mais cela n'a pas été simple du tout. Le retour s'est mieux passé, c'était la nuit et il y avait moins de vent. »

Dans son périple dingue, Stievenart est parti malade avec des nausées assez importantes mais il a pu compter sur l'aide psychologique des dauphins, qui l'ont accompagné pendant des kilomètres. « Comme j'étais très mal, j'ai imploré la nature et l'univers, a-t-il ajouté. Un quart d'heure après, les dauphins sont arrivés. C'était de la folie, un vrai truc de fou. À un moment, il y avait une maman avec son petit et on a échangé un regard, c'était incroyable, magnifique. Cela m'a donné une force immense pour me relancer. »

Chez les femmes, l'Américaine Courtney Moates Paulk (51 ans) est devenue en août 2021 la première nageuse à réussir cette double couronne.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles